Guinée : une centaine de partis politiques menacée de fermeture…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Bouréma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation
Bouréma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation

CONAKRY-Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation menace de retirer l’agrément d’une centaine de partis politiques. Et pour cause : Ces formations politiques agréés ne sont pas en règle.

C’est du moins le constat qui vient de sortir d’une enquête réalisée par le département dirigé par le Général Bouréma Condé.

L’enquête dont il s’agit concerne l'existence des partis politiques en Guinée. Elle été faite il y a quatre mois par la Direction Nationale des Affaires Politiques du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Cette enquête révèle, selon le ministre  Bouréma Condé qui s’est confié à l’agence de communication du Gouvernement, que seule une trentaine de partis ont été localisés sur un total de 153 agréés.

Le Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation lance un appel aux responsables de ces partis se trouvant dans cette situation de se conformer aux règles, au risque de voir leur agrément retiré.

Cette menace risque de faire grand-bruit dans le Landerneau politique guinéen s’il elle arrivait à s’exécuter.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Vendredi 22 décembre 2017 à 17:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon