Guinée : Yéro Baldé annonce le retour du service militaire dans les universités…

Facebook icon Twitter icon
Enseignement supérieur
Abdoulaye Yéro Baldé, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Abdoulaye Yéro Baldé, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

CONAKRY-Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a annoncé ce mercredi 20 décembre 2017 la mise en place du service civique et militaire pour les étudiants en fin de cycle.

C’était en marge d’un déjeuner de presse que son département a organisé pour faire le bilan de l’année 2017 et présenter les perspectives de celle de 2018. Parmi les perspectives déclinées par le ministre Baldé, il y a le service civique et militaire à partir de l’an prochain. Selon lui, le sujet a fait objet de débat en conseil des ministres ce mardi.

« Ce qu’on veut faire, l’étudiant de la région forestière ne fera pas son service en forêt, il ira peut-être au Foutah ou en Haute Guinée, celui de la basse côte ira en forêt et vice-versa. Pour que les gens apprennent à connaitre le pays, c’est aussi l’idée de faire revenir les internats dans les universités. Parce que c’est le creuset de l’unité nationale. A la fin on aura des personnes avec une mentalité beaucoup plus mure. Quand vous faites le service militaire, les entreprises qui emploient aussi sauront ce que vous avez comme expérience. Même la France aujourd’hui veut faire revenir le service militaire parce qu’il a une valeur ajoutée dans la construction de la nation », a expliqué le ministre Abdoulaye Yéro Baldé.

Egrenant toujours dans les perspectives, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé que son département ambitionne de faire la révision du mode d’allocation des ressources financières aux institutions, créer des écoles d’excellence en santé et en Mines, mettre en place des Conseil d’Administration dans toutes les Institutions.  

De nombreux autres points sont inscrits dans les perspectives du département dirigé par Abdoulaye Yéro baldé. Ce sont entre autres  : la mise en place des classes préparatoires aux grandes écoles, l’Instauration du Concours d’accès aux écoles d’ingénieurs, la mise en place d’un fonds pour renforcer la rechercher scientifique, l’élaboration des référentiels et évaluation des institutions et des programmes, le Recrutement des enseignants étrangers et guinéens résidant à l’étranger, lancement du programme national de formation et de renouvellement du personnel scientifique, l’harmonisation des diplômes, la bancarisation des bourses des étudiants, la sécurisation des domaines universitaires, la construction et l’extension de l’UGLC de Sonfonia, Intégration des énergies renouvelables dans les IES, l’organisation de la deuxième édition du forum de l’étudiant guinéen.

Parlant des acquis de l’année 2017, Abdoulaye Yéro Baldé a signalé que la réalisation du recensement biométrique dans les universités privées a permis à son département d’économiser environs 141.971.000.000 de francs guinéens qui selon lui se reflète dans la loi des finances de 2017. Dans les universités publiques le montant économisé peut dépasser les 150.000.000.000 de francs guinéens, selon le ministre.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : 00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 20 décembre 2017 à 18:33

Facebook icon
Twitter icon
Google icon