Guinée : Un nouvel outil pour l’amélioration du climat des affaires…

Facebook icon Twitter icon
Climat des affaires

CONAKRY- Dans le but d’améliorer l’environnement des Affaires et d’entamer la transformation structurelle de l’économie guinéenne, le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’industrie des PME et le groupe de la Banque Mondiale a mis en place un nouvel outil dénommé Guinée Business Forum (GBF).  Il est censé favoriser le dialogue Public-Privé.

Cet nouvel outil , selon Boubacar Barry,  Ministre de l’industrie des PME et de la promotion du Secteur privé a permis de mettre ensemble tous les acteurs concernés dans l’identification des contraintes et des difficultés que le secteur privé guinéen rencontre. Aux dires du chef de ce département, cette rencontre permet de proposer au gouvernement des actions qui doivent conduire à des reformes et à des changements de comportement pour l’amélioration du climat des affaires en Guinée.

‘’ J’exprime toute ma gratitude au chef de l’Etat pour avoir accepté de présider la présente cérémonie du lancement du cadre de concertation entre l’administration et le secteur privé guinéen pour l’amélioration du climat des affaires en Guinée. J’exprime également mes remerciements aux nombreuses sociétés qui ont pris part à cet évènement historique. L’évènement qui nous réunit est le couronnement travaux entamés depuis 2014 et poursuivi inlassablement à travers de multiples travaux tant en Guinée qu’à l’extérieur jusqu’à la signature par le premier ministre de l’arrêté définissant les objectifs du GBF (Guinée business forum), la plateforme de dialogue entre l’Etat et le secteur privé. Ce qui, à notre entendement matérialise la mise en œuvre de la politique définie par le président Alpha Condé en vue d’aboutir  à l’émergence de la Guinée’’ a indiqué le ministre Boubacar Barry.

Dans cette perspective, le secteur privé constitue  selon lui,  dans la politique du gouvernement le levier de la création de richesses et d’emplois.

‘’ Cette politique impulsée par le président Alpha Condé fait du secteur privé le socle du développement de la Guinée par la création des structures dédiées à la promotion du secteur privé et de l’investissement ainsi qu’au renforcement du partenariat public et privé’’ a-t-il rappelé.

Dans cette optique, le ministre a aussi indiqué que  le dialogue public et privé qui s’inscrit dans une dynamique de responsabilité partagée entre les services publics et le secteur privé pour appliquer les réformes adoptées consensuellement afin de favoriser un climat favorable aux affaires et attractif pour les investisseurs.

Olivier Bouyoya, Représentant de la Banque Mondiale en Guinée, au nom du groupe de la Banque Mondiale, pour sa part remercié le président guinéen pour son implication pour la promotion du dialogue public-privé et des efforts en cours pour améliorer le climat des affaires en Guinée.

‘’ La mise en place de cet outil important qui est GBF n’aurait pas été possible sans votre soutien. Avec les équipes du groupe de la Banque Mondiale ces acteurs ont travaillé d’arrache-pied au cours des derniers mois pour la mise en place ce forum. Son lancement est l’aboutissement d’un long processus entamé en 2014 avec l’appui et financier du groupe de la BM à travers le projet d’appui aux PME. Je remercie le ministre en charge des PME, son leadership exemplaire qui a permis de faire asseoir sur la même table des partenaires qui dans le passé n’avaient pas l’habitude de travailler ensemble dans un cadre  de confiance’’, s’est félicité le représentant du groupe de la Banque Mondiale en Guinée.

Aux dires de l’expert, l’accélération  de ces investissements passe nécessairement par l’amélioration du climat des affaires et l’approfondissement d’un dialogue franc et constructif entre les partenaires importants que sont l’Etat et le secteur privé.

‘’ Il a été dit que la Guinée est une terre d’opportunité, le sol et le sous-sol guinéen comportent des richesses considérables. Pour valoriser ce potentiel, la Guinée a un  besoin impératif de mobiliser les capitaux du secteur privé domestique et international. Les expériences ailleurs dans le monde nous ont démontré que le secteur privé est le véritable moteur du développement économique durable. Il est donc primordial pour la Guinée de tout mettre en œuvre pour accélérer cette mobilisation’’ a lancé Olivier Bouyoya.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Mercredi 20 décembre 2017 à 20:30

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi