Tibou Kamara : « la liberté de la presse est un acquis que chacun est appelé à défendre… »

Facebook icon Twitter icon
Médias
Tibou Kamara, Ministre Conseiller personnel du Chef de l'Etat
Tibou Kamara, Ministre Conseiller personnel du Chef de l'Etat

CONAKRY-Le Ministre d’Etat Conseiller Personnel du Chef de l’Etat vient de s’exprimer sur la crise qui existe entre les medias et le Pouvoir de Conakry. Tibou Kamara qui s’est entretenu ce mardi 12 décembre 2017 avec les responsables des associations de presse suite à la fermeture de quatre radios privées par l’organe de régulation des postes et télécommunication a livré un message d’ouverture. Il promet des lendemains meilleurs dans les relations entre le Chef de l’Etat et la presse, a-t-on constaté.

« C’est vrai que ces derniers temps beaucoup ont eu le sentiment qu’il y avait un conflit entre la presse et le plus haut sommet de l’Etat. Je l’ai dit ce matin, pour moi c’est une fausse crise dans la mesure où c’est peut-être quelques incompréhensions comme il peut y arriver dans une relation de partenariat et dans la cohabitation entre les différents Pouvoirs dans un pays », estime Tibou Kamara.

Selon lui, c’est tout à fait normal, lorsqu’entre partenaires il y a des incompréhensions, des malentendus, qu’il y ait des rencontres pour discuter. « Nous sommes convaincus de la vertu du dialogue, l’efficacité de la concertation. Quand on se parle, on se comprend », assure le ministre d’Etat, ajoutant que la compréhension a prévalu lors de cette rencontre.

Il est en est ressorti a-t-il dit, quelques recommandations allant dans le sens d’une meilleure relation avec la presse et d’un plein exercice de ses droits et de ses libertés. Pour Tibou Kamara, la liberté de la presse est un acquis démocratique que chacun est appelé à défendre.

« La situation de la presse interpelle chacun d’entre nous. C’est une liberté essentielle et un acquis de notre démocratie que chacun est appelé à défendre. Il faut que la presse continue à exister dans notre pays (…) », déclare le ministre d’Etat.

Les relations entre le président Alpha Condé et les medias sont très tendues ces derniers temps en Guinée.  Mais Tibou Kamara relativise expliquant que dans un village il peut toujours y arriver des difficultés, mais ce n’est pas pour autant qu’on ne s’aime plus.

« Je peux vous assurer que malgré les incompréhensions du moment, la relation avec la presse en ce qui concerne le Chef de l’Etat n’a jamais été ébranlée dans ses fondements et dans les valeurs qu’il a eu à partager avec cette presse, à une certaine époque de sa vie jusque maintenant d’ailleurs. Donc, nous passons un message de paix, de responsabilité, d’ouverture et de dialogue. Le meilleur reste à venir dans les relations entre la presse et le Chef de l’Etat », a lancé le conseiller personnel du Chef de l’Etat.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Mardi 12 décembre 2017 à 19:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi