Guinée : des policiers mécontents menacent…

Facebook icon Twitter icon
Police nationale

CONAKRY- Ils sont nombreux ces policiers qui menacent d’exprimer leur mécontentement dans les prochains jours face à ce qu’ils ont qualifié d’injustice de la part de leur hiérarchie. Ces policiers ont vu leurs noms « disparaître » de la liste des agents qui devaient bénéficier d’un avancement en grade au niveau des différents services de police.

Selon nos informations, ces avancements en grade concernaient essentiellement les promotions 82 et 85.

« Ce jeudi 7 décembre nous avions tous été conviés à Coleah, on nous a annoncé que nous devons passer à un grade supérieur. Mais à la dernière minute, nous avons constaté que nos noms, nous de la promotion 85, avaient été soustraits de la liste. Certains parmi nous qui avaient même été félicités, ont commencé à désenchanter », a confié un officier de la police nationale.

"Si rien est fait, nous n'excluons pas de manifester parce que nous n'accepterons pas cette forme d'injustice", menace t-il.

Du côté du Ministère de la Sécurité, on relativise ce qui risque de créer un incident.

« Comme vous devez le savoir, c’est la hiérarchie qui propose, mais la prise du décret est un pouvoir discrétionnaire de Monsieur le Président de la République. On peut proposer des noms et que certains ne soient pas retenus », a rappelé le porte-parole de la police nationale, le Commissaire Boubacar Kassé qui précise également qu’une enquête de moralité doit être faite en amont avant tout avancement en grade.

Des sources proches de la Direction nationale de la police, nous apprenons que des dispositions sont en train d’être prises pour régler cette situation.

Nous y reviendrons !

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 09 décembre 2017 à 12:54

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS