Grève des enseignants en Guinée : qu’en pense Damaro Camara ?

Facebook icon Twitter icon
Crise sociale en Guinée

CONAKRY-Alors que la grève déclenchée le 13 novembre dernier par le syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) s’enlise, le député Amadou Damaro Camara relativise le mouvement. Le Chef de file de la majorité présidentielle estime qu’il n’y a plus de grève. 

Interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com, le parlementaire a laissé entendre que la grève n’est plus suivie.

« La grève ne s’enlise pas du tout. Tout le monde était en classe le jeudi. Il n’y a plus de grève », soutient M. Damaro, qui juge cette grève déclenchée par le syndicaliste Aboubacar Soumah et ses camarades d’illégale.

« Ce n’est ni une grève annoncée, ni une grève autorisée. C’est une grève sans avis, sans concertation, sans plateforme de revendications. Donc, elle ne s’enlise pas du tout », a-t-il martelé.

Les cours sont encore très timides dans plusieurs établissements publics malgré l’appel du Gouvernement aux enseignants de rejoindre les salles de classes. Face à cette réalité, M Damaro feint de relativiser déclarant qu’il n’y a jamais eu de cours dans les écoles à 100%, même sans grève.

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 03 décembre 2017 à 15:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS