Alpha Condé-Bah Ousmane : bientôt le divorce ?

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY- L’alliance entre Alpha Condé et Bah Ousmane ne tient qu’à un bout de fil. Les deux alliés depuis l’entre-deux tour de l’élection présidentielle de 2010, pourraient bientôt divorcer. Et pour cause : le RPG arc-en-ciel, parti qui a porté Alpha Condé au pouvoir, veut que tous ses alliés s’inscrivent sur ses listes de candidatures à l’occasion des élections communales de 2018. Une option rejetée catégoriquement par l’UPR de Bah Ousmane qui insinue une trahison de la part de son partenaire.

Ce samedi 2 décembre 2017, Bah Ousmane, leader de l’Union pour le progrès et le renouveau également conseiller d’Alpha Condé avec rang de ministre d’Etat, a tranché. Il a averti que sa formation politique présentera des listes partout où ça sera possible.

« L’UPR est un parti dont la vocation est de conquérir le Pouvoir à tous les niveaux », a tenu à préciser d’abord Bah Ousmane.

« Nous avons reçu une lettre (du Rpg-arc-en-ciel) pour aller à une réunion de concertation. Une délégation s’est rendue là-bas, mais au lieu que ce ne soit une concertation, ce sont des informations qui ont été livrées à la délégation à savoir que tous les partis alliés (du RPG-arc-en-ciel) doivent s’inscrire sur des listes du RPG arc-en-ciel (…). Aucune possibilité n’était laissée aux partis alliés de conduire une quelconque liste dans le cadre de cette alliance », a expliqué Bah Ousmane, ajoutant que son parti a envoyé une correspondance au parti d’Alpha Condé suggérant que des entités soient mises en place entre le RPG arc-en-ciel et l’UPR pour réexaminer la stratégie électorale à mettre en place.

« Nous sommes en attente », confie le ministre d’Etat.

Mais sur le terrain, prévient Bah Ousmane, il dit avoir reçu des informations comme quoi son allié est en train de débaucher ses partisans.

«  On nous a dit d’ailleurs que notre allié est en train d’élaborer des listes et de dire sur place que c’est en accord avec nous, que nos militants s’inscrivent sur leur liste alors qu’il n’y a pas eu cet accord. Nous sommes surpris que nos alliés fassent comme ça », s’est étonné le leader de l’UPR.

Décisions…

« Le Bureau exécutif a pris la décision d’informer les militants, les sections à la base que nous allons établir des listes, nous allons présenter des listes de candidatures partout où ça sera possible. Il faut que ça soit très clair »,  a tranché Bah Ousmane.

Et de poursuivre : « Nous allons présenter des listes, si nous avons deux, trois ou quarter conseillers, ça voudra dire qu’on existe. Mais si nous nous inscrivons sur la liste d’un autre parti politique, ça veut dire que l’UPR n’existe pas. On ne peut pas faire ça. L’UPR est un vieux parti politique qui existe au même titre que le RPG arc-en-ciel et les autres partis politiques. Nous avons nos convictions, nos orientations politiques, nous avons nos opinions, nous allons les assumer jusqu’au bout », a clarifié le président de l’UPR.

Nous y reviendrons!

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 02 décembre 2017 à 18:03

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi