Elections locales : les jeunes revendiquent leur place…

Facebook icon Twitter icon
Elections locales

CONAKRY-Pour soutenir la candidature des jeunes aux élections locales prévues le 04 février 2018, l’ONG « National Democratic Institute » (NDI) en partenariat avec le Forum National des Jeunes des Partis Politiques (FONAJEP), a organisé une rencontre de mobilisation des comités des jeunes des partis politiques ce jeudi 30 novembre 2017.

Cette rencontre est considérée comme un cadre légal lié aux élections locales pour la promotion de la candidature des jeunes à ces joutes. Cette couche juvénile dont l’âge est compris entre 15 et 35 ans, qui représente plus de 74% de la population guinéenne est laissée pour compte  dans les instances de prise de décision, selon le député Habib Baldé.

‘’ Cette entrevue est un cadre de concertation entre jeunes de Guinée pour échanger sur la promotion du leadership politique des jeunes et de leurs candidatures aux élections locales du 04 février 2018 ’’,  a indiqué le parlementaire.

Pour  le plus jeune député du parlement guinéen, cet atelier est un endroit idéal pour analyser les opportunités et contraintes relatives à la candidature de cette portion de la population aux élections en vue.  

‘’ A cet endroit  se côtoient des jeunes issus des partis politiques et de la société civile, comme pour dire que la jeunesse guinéenne à travers cette rencontre souhaite lancer un message fort à la Guinée. Celui de ne plus être supporter et d’observer le match se jouer mais plutôt être ce joueur qui conduit son équipe à la victoire’’, a indiqué le député du parti Guinée pour Tous (GPT). 

« Aussi longtemps perçue comme une force de recours aux fins d’accès ou de maintien au pouvoir, aux yeux de certains observateurs, cette jeunesse constitue par la démographie et sa diversité d’opinions, une masse critique importante de l’ancrage de la démocratie et le renforcement de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques », dira le Directeur résident du NDI, Paul Amegakpo,.

‘’Plus les jeunes se désintéressent de la politique et de la chose politique, plus les décisions qui concernent leur futur sont prises par d’autres. Le NDI, par ma voix, voudrait vous encourager fortement à saisir cette aubaine. Je remercie donc vivement le FONAJEP pour son engagement et sa collaboration avec le NDI dans la réalisation de la présente activité’’, a indiqué le Directeur résident du NDI.

Au terme de cet atelier, un mémorandum  a été produit par les participants. Dans ce document, six motifs qui soutendent la candidature des jeunes ont été élaborés. Il s’agit entre autres  de promouvoir l’inclusion, la promotion du développement et l’amélioration de la bonne gouvernance, approfondir le dialogue intergénérationnel, la réduction de la violence et le dialogue intergénérationnel, la réduction de la violence de l’instabilité politique, l’amélioration de la politique concurrentielle et le droit à la participation politique.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél.  : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 01 décembre 2017 à 13:15

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi