Grève en Guinée : La "solution" selon Dr Ousmane Kaba...

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY-Dr Ousmane Kaba leader du parti PADES vient de s’exprimer sur la grève des enseignants qui est dans sa deuxième semaine. L’ancien ministre de l’Economie et des finances qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com déplore le déficit de communication entre les différents acteurs. Cet enseignant et fondateur d’école appelle le gouvernement et le syndicat à l’apaisement et surtout s’assoir autour de la table pour trouver un terrain d’entente.

« En tant qu’enseignant et propriétaire d’école, je déplore qu’il y ait la grève puisqu’elle a pour conséquence de mettre les jeunes en retard dans le déroulement des programmes. Le rattrapage n’est pas facile dans un système où nous ne sommes pas déjà très performants. L’école c’est l’avenir d’un pays. Mais ce que je déplore un peu c’est le déficit de dialogue au niveau du ministère. Je pense que les acteurs devraient s’assoir autour de la table pour apaiser la cité. C’est très important », a déclaré cet ancien proche du Président Alpha Condé.

Alors que les syndicalistes maintiennent  leur mot d’ordre jusqu’à la satisfaction de leurs revendications, le Président Alpha Condé a contesté ce mercredi la légalité de leur mouvement. Le Chef de l’Etat est allé jusqu’à qualifier la grève de « sauvage ». Mais pour Dr Ousmane Kaba l’heure n’est plus aux déclarations va-t’en guerre. Mais plutôt à l’apaisement et au dialogue.

« J’entends beaucoup de choses sur la légitimité de ceux qui ont déclenché la grève mais moi je suis un homme pratique. Ceux qui donnent les mots d’ordre de grève ne forcent personne à arrêter les cours dans les salles de classes. Je pense qu’il y a vraiment un déficit de dialogue. Il faut s’assoir autour de la table dans un esprit apaisé où il y a moins de menaces pour les grévistes pour qu’on puisse trouver un terrain d’entente surtout qu’il y avait déjà un accord préalable entre le gouvernement et les différentes organisations syndicales. Est-ce que cet accord est respecté ou pas ? Qu’est-ce qui a amené les gens à déclencher cette grève ? Ce sont des choses que l’on peut résoudre facilement pour vu qu’il y ait un dialogue », indique l’enseignant.

A suivre…

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 23 novembre 2017 à 19:14

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi