Ousmane Gaoual révèle : « Rabiatou Sérah a une caisse noire de 4 milliards… »

Opposition
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-Ousmane Gaoual Diallo, le député de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) n’a pas fait de cadeau à la présidente du Conseil Economique et Social (CES) qui demande la levée de la grève du syndicat des enseignants. Ce proche conseiller de l’opposant Cellou Dalein Diallo, fait des révélations accablantes sur l’ancienne Syndicaliste et le Président Alpha Condé qui poursuit son séjour à Paris. 

Le lundi 20 novembre 17, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a appelé à une fin de la grève qui paralyse le secteur de l’éducation.  Elle a aussi condamné l’arrestation des responsables syndicaux au siège de son institution par la gendarmerie et a d’ailleurs menacé de porter plainte contre les gendarmes. « Ce n’est pas de bon cœur qu’elle l’a fait. C’est parce qu’elle a été accablée par toute la presse », estime le député de l’UFDG, soulignant que la présidente du CES outrepasse ses prérogatives.

Faire plaisir à Alpha Condé…

« L’appel au dialogue qu’elle a lancé vise à faire plaisir à son ami Alpha Condé qui se repose tranquillement dans un hôtel à Paris faisant des billets en espérant que Macron va le recevoir. Il paie 50.000 euros par jour pour son hôtel et envoie des SMS à Macron espérant que celui-ci va avoir le recevoir pour qu’il revienne triomphalement en Guinée. C’est ça la réalité. Et Rabiatou Sérah va attendre au retour de Alpha et lui dire que c’est grâce à moi qu’on a pu mettre dans la boîte les syndicaliste récalcitrants », analyse l’opposant.

« Je n’ai pas cru à mes yeux quand j’ai vu cet appel pathétique de Rabiatou Sérah qui demande à ce que les gens renoncent à la grève et qu’ils privilégient le dialogue. C’est un retournement de situation à cause simplement de la corruption, la cupidité », déplore Ousmane Gaoual Diallo.

Et d’assener : « Cette dame que tous les guinéens ont admiré par son courage face un régime militaire, dur et implacable par rapport aux libertés, elle a résisté pour avoir le bien-être des personnes qu’elle représentait en ce moment-là. Voir cette même en personne aujourd’hui demander à ses anciens collègues syndicalistes de renoncer à la grève, c’est quelque chose d’incroyable que notre pays peut produire », a-t-il dit.

La caisse noire de 12 milliards…

Le parlementaire fait des révélations sur l’existence d’une caisse noire au Conseil Economique et Sociale d’une valeur de 4 milliards dont seule Hadja Rabi est la bénéficiaire. Cette caisse devrait augmenter à 12 milliards pour l’année 2018. Pour Ousmane Gaoual Diallo, c’est le goût de l’argent qui a transformé l’ancienne syndicaliste à tel point que la liberté syndicale, le droit à la grève ne l’intéresse plus. 

« L’argent du Conseil Economique et social il faut rappeler que la caisse noire de Rabiatou Sérah Diallo c’est plus de 4 milliards de francs guinéens qu’elle touche et qu’elle utilise à sa volonté sans contrôle de qui que ce soit. Le budget de 2018, la caisse noire va tripler. Elle va toucher autour de 12 milliards de francs guinéens. On ne comprend pas pourquoi le goût de l’argent et le fait d’avoir rejoint ce petit clan de kleptocrates a fini par détourner la syndicaliste d’hier et l’a transformé en une simple consommatrice des biens publics au détriment des populations », a accusé le député uninominal de Gaoual.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 22 novembre 2017 à 11:19