Cellou Dalein : « Il n’y aura pas de vengeance quand je serais à Sékoutoureya… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- En attendant la présidentielle de 2020, Cellou Dalein Diallo a pris un nouvel engagement vis-à-vis de ses compatriotes. Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a promis de ne pas se « venger » s’il accédait à la tête du pays en 2020.

L’ancien Premier Ministre qui ne cesse de dénoncer les violences subies par ses militants depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir en 2010, promet d’œuvrer pour la réconciliation entre tous les guinéens.

« Nous voulons être la force qui va rassembler, réconcilier demain les Guinéens pour qu’on vive dans un pays uni où le droit de chacun est respecté.
Nous sommes Guinéens par le fait de Dieu et nous devons en tant que croyant l’accepter et considérer l’autre comme son frère », a promis le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Selon le Président de l’UFDG, c’est le Président Alpha Condé qui prône la division entre les guinéens.

« Aujourd’hui, Alpha Condé utilise la division pour continuer à régner. Il faut qu’on refuse cette division pour qu’on rentre dans la dynamique de la réconciliation. Nous avons en partage ce pays. Nous devons vivre ensemble dans la fraternité, dans le respect, dans la confiance et chasser la haine, la méfiance et la violence. Pour nous, les militants du RPG, de l’UFR ou d’autres partis sont des compatriotes. La haine encore moins la violence n’a pas sa place entre les Guinéens », a lancé Cellou Dalein Diallo ce weekend.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 13 novembre 2017 à 13:09

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi