Mondial 2018: quelles leçons pour la zone Afrique?

Facebook icon Twitter icon
Football

Paris-Les cinq représentants de l'Afrique pour le Mondial 2018 en Russie sont désormais connus. Cependant, les éliminatoires ont livré des enseignements sur l'état du football africain.

La suprématie du football nord-africain

Avec trois représentants sur cinq (Maroc, Tunisie, Egypte, Sénégal, Nigeria), l'Afrique du Nord reste la région la plus dynamique du continent. Le Maroc, la Tunisie et l'Egypte ont démontré une solidité collective de leurs équipes, un mental de vainqueur et...un sens tactique à toute épreuve.

Les puissances du foot de l'Afrique sub-saharienne comme le Ghana, le Cameroun, la Côte d'Ivoire vont briller par leur absence dans ce tournoi.

La fin des générations dorées

La Côte d'Ivoire orpheline de Drogba, Yaya Touré n'est plus que l'ombre d'elle même! A Bouaké, les "éléphants" ont mordu la poussière dans un match pourtant à leur portée pour décrocher leur qualification. Faute d'individualités et une solidité collective défaillante, les ivoiriens ont perdu face au Maroc.Amenés par leur "sorcier blanc" Hervé Renard, les marocains n'ont fait qu'une bouchée. des ivoiriens (0-2). Il faudra du temps pour reconstruire une nouvelle équipe.

Le Ghana des frères Ayew, de Gyan n'a pas fait mieux. C'est l'Egypte qui a fait sensation pour se qualifier. Le Cameroun, champion d'Afrique en titre s'est heurté de son côté à son grand rival de toujours: le Nigeria. Les "Super Eagles" n'ont pas hésité à écraser le Cameroun (orphelin de Samuel Eto'o )et montrer ses ambitions pour le mondial 2018.

Objectif unique 

Pour les cinq représentants africains, un objectif majeur s'affiche désormais sur leur tableau: atteindre les demi-finales! Si par le passé, le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2006) avaient atteint les quarts de finales, aucune équipe africaine ne figure dans le dernier carré de ce tournoi.

Pour le Mondial 2018, trois équipes pourront atteindre cet objectif. Il s'agit d'abord du Sénégal qui dispose d'une attaque de feu, de l'Egypte qui est une équipe très technique et solide défensivement; enfin le Nigeria qui regorge de talents capables de brouiller les pistes.

A suivre...

Africaguinee.com

 

 

Créé le Dimanche 12 novembre 2017 à 9:27

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi