Guinée : Sékou Resko Camara a-t-il pris la fuite ?

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY- L’ex Gouverneur de la ville de Conakry a-t-il fui la Guinée alors qu’il est attendu au tribunal la semaine prochaine (le 13 novembre 2017, ndlr) avec l’ancien Chef d’Etat-major général des armées, le Général Nouhou Thiam ? Alors que les supputations vont bon sur les raisons de l’absence de Sékou Resko au pays, son avocat vient d’apporter des précisions.

« Il est malade, il est parti se soigner il y a longtemps. La procédure a trouvé qu’il n’était pas là. C’est quand on est convoqué, on quitte sans autorisation qu’on peut parler de fuite. Mais là ce n’est pas le cas », a tranché maître Sidiki Bérété, le conseiller de Sékou Resko Camara, qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com.

Le 23 octobre 2010, plusieurs personnes qui se trouvaient à proximité de la route où le cortège du Général Sékouba Konaté a été caillassé ont été arbitrairement arrêtées, détenues et torturées dans la cour de la gendarmerie de l’escadron mobile d’Hamdallaye, selon la FIDH et l’OGDH, deux organisations de défense des droits humains qui assistent les victimes dans ce dossier.

« Dans cette affaire, on ne se reproche de rien. Quand le cortège du Général Sékouba Konaté est passé, les gens jettent des pierres (…) lui Resko était dans son bureau il a entendu qu’il y a des problèmes dans un lieu, il s’y est rendu. En quoi il est responsable ? Je viendrai demander le renvoi pour des raisons de santé. Il n’a pas fui. Il a déjà comparu en tant que Gouverneur, ce n’est pas maintenant qu’il va fuir », a martelé maitre Bérété.

Sékou Resko Camara et le Général Nouhou Thiam doivent comparaître au Tribunal de Dixinn, le lundi 13 novembre. Plusieurs chefs d’accusation pèsent sur eux.

« On a reçu les significations nous informant que l’audience sera ouverte le lundi 13 novembre 2017 au TPI de Dixinné », a confié à Africaguinee.com, maitre Hamidou Barry, avocat de la partie civile dans cette affaire.

Maitre Mohamed Traoré, l’un des avocats du Général Nouhou Thiam a confié ce jeudi 9 novembre 2017, à un journaliste d’Africaguinee.com, que son client est accusé de : racisme, ethnocentrisme, régionalisme, et crimes et délits dans l’exercice de ses fonctions.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 09 novembre 2017 à 17:34

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi