Nestor Kagbadouno de l’UGDD : « L’UFR mène une opposition de complaisance vis-à-vis de la mouvance… »

Facebook icon Twitter icon
Interview

CONAKR- L’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement, la formation politique que dirigeait feu Georges Ghandi Tounkara, va t-elle rejoindre la nouvelle alliance en gestation au sein de l’opposition ? Pour sa participation à cette famille politique, l’UGDD a posé quelques conditions. Avec le secrétaire exécutif de cette formation politique, nous avons aussi abordé d’autres sujets liés à l’actualité guinéenne.

AFRICAGUINEE.COM: Comment est-ce que l’UGDD accueille cette nouvelle relative à cette alliance en voie de création entre le BL, l’UFR et le PEDN dans un premier temps?  

NESTOR KAGBADOUNO : L’UGDD est une formation politique qui, sans cesse, déploie ses efforts pour l’éclosion d’une opposition unie, dynamique, forte et capable de tenir tête au régime d’Alpha Condé afin de proposer une véritable option d’alternance politique pour assurer le bien-être auquel aspire légitimement le peuple de Guinée. Donc, par principe, nous encourageons les initiatives de collaboration des partis politiques.

Vous seriez intéressés à les rejoindre au cas où ils vous tendraient la main ?

L’UGDD est un parti qui n’a aucunement la prétention d’évoluer en autarcie sur la scène politique. A ce titre, nous ne saurons rejeter en bloc une possible appartenance à des alliances politiques pourvu que leurs fondements soient conformes à nos idéaux et aspirations politiques.

Et quels sont les préalables pour vous si vous devriez rejoindre cette alliance ?

La participation de l’UGDD à une alliance politique est conditionnée par la consultation de la base qui doit obligatoirement donner son consentement au projet d’alliance.

Baïdy Aribot, Secrétaire exécutif de l’UFR vient d’être nommé Vice-gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée, quel commentaire en faites-vous ?

A l’UGDD, nous avons pour deux raisons, appris la nomination de M. Baïdy Aribot sans réelle surprise ni enthousiasme ni stupéfaction. Juridiquement nous estimons que M. Baïdy Aribot en tant que citoyen guinéen a le droit d’accès aux emplois publics. Sur le plan politique en outre, il n’est de secret pour personne que le parti, l’UFR mène actuellement une opposition de complaisance vis-à-vis de la mouvance présidentielle. Depuis la proclamation des résultats de la présidentielle de 2015, son Président, M. Sidya Touré, Haut Représentant du Chef de l’Etat, et son secrétaire exécutif, M. Baïdy Aribot entretiennent de très bonnes relations politiques avec le Président Alpha Condé.

D’un côté, c’est Malick Sankhon, le Directeur général de la CNSS (Caisse Nationale de la Sécurité Sociale) qui dit avoir recruté 2500 à 3000 jeunes pour dit-il défendre son institution et de l’autre côté, c’est une section cailloux qui se crée à l’UFDG. Quelle lecture vous faites de ces deux actions consécutives ?

L’UGDD est un parti foncièrement pacifiste et profondément respectueux des normes et institutions républicaines. Elle condamne l’emploi de tout moyen ou procédé de lutte politique contraire aux principes démocratiques établis par les lois et règlements en vigueur en République de Guinée. A ce titre, nous interpellons les autorités publiques à prendre toutes les mesures nécessaires visant à faire cesser ces actes préparatoires de violences politiques.   

Bientôt les élections communales, est-ce que vous êtes déjà en discussion avec d’autres partis politiques à des fins d’alliances électorales ?

Pour le moment non.

D’aucuns estiment que la mort de Gandhi a décapité le parti et donc vous ne pouvez maintenant participer seuls à aucune élection dans ce pays.

M. Gandhi Faraguet Tounkara, notre feu Président était une personnalité très importante pour l’UGDD. Son décès nous a profondément affligés. Cependant, l’UGDD étant une institution, elle doit pouvoir surmonter les épreuves de cette nature afin d’assurer sa pérennité pour l’atteinte de l’idéal ayant sous-tendu sa création. D’où nous pouvons sans hésiter affirmer que l’UGDD peut bel et bien participer seule à n’importe quelle échéance électorale en Guinée.

Merci M. Nestor Kagbadouno.

C’est moi qui vous remercie.

 

Interview réalisée par Sâa Momory Koundouno

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 05 novembre 2017 à 16:32

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi