Labé : situation tendue à Sagalé… (plusieurs blessés)

Facebook icon Twitter icon
Meurtre à Sagalé

CONAKRY-La situation a finalement dégénérée ce lundi 30 octobre 2017 dans la localité de Sagalé où un chef religieux a été odieusement assassiné la nuit dernière. Des milliers de fidèles rassemblés dans cette cité religieuse encore sous le choc n’ont pu contenir leur colère quand les forces de l’ordre ont voulu transférer le présumé assassin de leur guide. Selon nos informations, c’est l’arrivée de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) en renfort pour faciliter le transfert qui a mis le feu aux poudres. Des barricades ont ainsi été érigés sur la route. L’équipe venue en renfort a été chassée par des jets de pierres. La foule exige que justice soit rendue et que l’assassin du Chef religieux soit puni sur place. Cheickh Ibrahima Chérif Sagalé a été tué à son domicile. L’assassin présumé se nomme Mouctar Diallo, âgé d’une trentaine d’année, originaire de Koula Mawdhé, cité religieuse située dans la préfecture de Labé. Il serait un malade mental, selon des sources concordantes. Après les accrochages qui se sont soldés par plusieurs blessés, les agents de sécurité ont pu amener avec eux le présumé assassin. En guise de protestation, les populations ont mis à sac le siège de la sous-préfecture et la résidence du sous-préfet.

A suivre…

 

Alpha Ousmane Bah depuis Sagalé

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 620 93 45 45

Créé le Lundi 30 octobre 2017 à 15:41

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS