Réquisitoire du sénateur Corker contre les "contre-vérités" de Trump

Facebook icon Twitter icon
Trump

Le sénateur républicain Bob Corker avait déjà montré qu'il ne craignait pas d'affronter Donald Trump. Il a franchi un cap mardi en dénonçant les "contre-vérités" répétées du président américain et assurant qu'il ne le soutiendrait plus dans une élection.

Furieux que le sénateur de Tennessee ait émis des doutes sur son projet de réforme fiscale en cours de discussion au Congrès, le locataire de la Maison Blanche a lancé une nouvelle salve de tweets agressifs et moqueurs visant le sénateur du Tennessee, qualifié de "poids plume" et d'"incompétent".

Ce dernier a répondu par un tweet dans lequel il a dénoncé "les contre-vérités d'un président pas digne de confiance".

Interrogé peu après sur CNN, le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat s'est fait plus précis encore.

Le 45e président des Etats-Unis est-il un menteur? "Le président a de grandes difficultés avec la vérité, sur de nombreux sujets".

Regrettez-vous de l'avoir soutenu lors de l'élection? "Disons que je ne le referais pas".

"Je pense que les choses qui se passent aujourd'hui sont mauvaises pour notre pays. Je pense que quand son mandat sera terminé, les contre-vérités permanentes, les insultes (...) c'est ce qui restera et c'est regrettable", a-t-il ajouté.

"Cela a un impact sur les jeunes. Vous avez des jeunes qui, pour le première fois, regardent le président qui dit des choses qui sont tout simplement des contre-vérités (...) C'est très triste pour notre pays", a-t-il encore dit.

"J'ai exprimé il y a quelques semaines mes inquiétudes concernant son leadership, sa stabilité (...) et rien n'a changé".

Début octobre, M. Corker avait dénoncé l'instabilité de Donald Trump qui mettait selon lui en danger les Etats-Unis.

"Je sais de source sûre que chaque jour, à la Maison Blanche, le but est de le contenir", avait-il confié au New York Times, peu après avoir déploré sur Twitter que la Maison Blanche soit devenue "une garderie pour adultes".

Donald Trump devait prendre part mardi à un déjeuner avec les sénateurs républicains. Bob Corker a indiqué qu'il serait "bien sûr" présent.

AFP

Créé le Mardi 24 octobre 2017 à 16:53

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi