Réponse à Alpha Boubacar Bah, minuscule chargé de Com de l’UFDG (Ibrahima Sory Traoré)

Facebook icon Twitter icon
Droit de réponse

Méfiez-vous des apparences, conseille-t-on. Cette sagesse prend tout son sens quand vous avez en face un certain Alpha Boubacar Bah, il parait que c’est son nom, minuscule chargé de communication de l’UFDG-le leader de l’UFDG a, on ne savait pas, un sens très élevé de l’humour ! -, qui derrière un visage débonnaire cache deux maux : le cynisme médiocre et le mensonge.

“Le cynisme c'est l'arme politique des gueux éduqués”, disait De Benoît Gagnon. Il aurait pris du plaisir à montrer comme exemple type de ce commentaire, cet énergumène d’Alpha Boubacar. N’étant pas là, nous le faisons à sa place.

Quand Elhadj Mohamed Koula Diallo, journaliste de guinee7.com a été fauché au siège de l’UFDG un jour de février 2016, pendant qu’il exerçait son métier, le sieur Boubacar nous appelle-pendant qu’en sanglots, nous suivions le corps de Elhadj qu’on transportait de la salle des soins de l’hôpital Donka à la morgue-, et nous balance : ‘‘Traoré, c’est Alpha Boubacar. Tu sais non d’où c’est parti la balle ? on t’a dit ?’’ Nous coupâmes net le téléphone à son nez avant de le remettre à celui qui nous tenait le bras.

Aucun mot de compassion, aucun regret. L’homme avait trouvé son coupable dont le nom a été diffusé quelques heures après dans un communiqué du parti.

Le temps passe, les enquêtes de l’affaire que nous n’avons pas lâchée-et ne lâcherons pour rien au monde-évoluent. Les choses se corsent pour l’UFDG qui, pour se disculper fait déplacer le lieu de crime. La communication gérée par le sieur Alpha dit désormais que le journaliste a été assassiné aux ‘‘abords’’ du siège. Oubliant qu’au soir du crime, à la morgue de Donka, quand il nous appela pour nous passer son patron, Elhadj Cellou Dalein, celui-ci, contrairement à lui, compatit à notre douleur tout en ‘‘regrettant que l’acte se soit passé au siège de l’UFDG’’.

Incapable de soigner la communication du principal parti de l’opposition qui en a vraiment besoin, Alpha fait tout, comme s’il avait été recruté pour ça, pour davantage donner une image dont le parti n’a pas besoin pour accéder au pouvoir.  Nous avons rarement vu un chargé de communication vindicatif, rancunier, belliqueux, et surtout peu doué pour une communication saine digne d’un aussi grand parti que l’UFDG. Mais bon, ça c’est une cuisine interne au parti…

Revenons à un pan du cynisme de l’homme que nous appelons toutes les fois que la nécessité s’impose pour recouper nos informations. Malgré lui. 

Un jour nous étions prêts à enregistrer l’émission Club de l’Actu chez Espace TV. Après des discussions engagées avec nous, Alpha nous sortit un commentaire aussi malsain que saugrenu : ‘‘il n’y a pas longtemps, nous étions au village de Mohamed Koula où Cellou est bien aimé. Parce que ce que vous ne savez pas, ce sont des parents !’’

Dépassé, nous rétorquâmes : ‘‘ça justifie son assassinat ?’’

‘‘Non je veux simplement te dire qu’il est en bon terme avec les parents de Mohamed Koula qui d’ailleurs se demandent de ce que tu as fait pour leur fils mort’’, répond le sieur Alpha.

‘‘Ce que j’ai fait-et fait pour Koula, je n’ai pas besoin que quelqu’un d’autre le sache. Je le fais et le ferai pour un frère lâchement assassiné par vos hommes. C’est quand même bizarre qu’on applaudisse les bourreaux et qu’on cloue au pilori le patron’’. Telle fut notre réaction face aux idioties d’un homme qui s’égare.

Et pour remplir sa coupe de haine envers nous, Alpha Bacar déclare ce samedi dans une vidéo publiée sur africaguinee.com que le patron de Elhadj Mohamed Koula ne s’intéresse même pas à son procès. Et la preuve, c’est que son site ne relaie même pas les audiences du procès.

En guise de réponse, nous publions ci-dessous quelques liens des audiences du procès.

-Le procès du journaliste Koula renvoyé au 31 juillet, un mandat d’arrêt lancé contre Thianguel (http://guinee7.com/2017/07/17/le-proces-du-journaliste-koula-renvoye-au-31-juillet-un-mandat-darret-lance-contre-thianguel/)

-Le procès Koula renvoyé : La défense révoltée, la partie civile estime que ‘‘ce n’est pas contraire à la loi’ (http://guinee7.com/2017/09/12/le-proces-koula-renvoye-la-defense-revoltee-la-partie-civile-estime-que-ce-nest-pas-contraire-a-la-loi/)

-Procès : Pour le cas Koula, Cellou Dalein fait confiance à la Justice (http://guinee7.com/2017/09/25/proces-pour-le-cas-koula-cellou-dalein-fait-confiance-a-la-justice/)

-Procès/Amadou Sow, à la question de savoir s’il a tiré sur Mohamed Koula, dit : ‘‘je n’ai pas de réponse à cette question’’ (http://guinee7.com/2017/09/26/procesamadou-sow-a-la-question-de-savoir-sil-a-tire-sur-mohamed-koula-repond-je-nai-pas-de-reponse-a-cette-question/)

-Procès Koula Diallo : Amadou Sow nie les faits qui lui sont reprochés (http://guinee7.com/2017/07/31/proces-koula-diallo-amadou-sow-nie-les-faits-qui-lui-sont-reproches/)

-Procès sur la mort du journaliste Koula/La partie civile souhaite la comparution de Cellou Dalein, Ousmane Gaoual et du journaliste Amadou Djouldé Diallo (http://guinee7.com/2017/10/10/proces-sur-la-mort-du-journaliste-koulala-partie-civile-la-partie-civile-souhaite-la-comparution-de-cellou-dalein-ousmane-gaoual-et-du-journaliste-amadou-djoulde-diallo/)

Comme quoi ‘‘la vérité a peu de paroles, elle les laisse au mensonge’’. Et à Alpha Boubacar, nous disons comme l’enseignait Antoine Claude Gabriel Jobert : ‘‘Une grande âme ne peut descendre au mensonge’’.

 

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Créé le Lundi 16 octobre 2017 à 10:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi