Libération de Djibril Barry : une rançon de 200 mille dollars a t-elle été payée ?

Facebook icon Twitter icon
Insécurité à Conakry

CONAKRY- Une rançon a t-elle été payée aux ravisseurs pour faire libérer Djibril Barry ? Le fils de l’homme d’affaires El hadj Guelguedji Barry a recouvré sa liberté ce mardi 10 octobre 2017 après deux semaines de captivité.

 C’est une joie ‘’mesurée’’ dans la famille de l’homme d’affaires El hadj Ousmane Guelguedji Barry après la libération de son fils Abdoulaye Djibril Barry. Deux semaines après avoir été kidnappé par des inconnus dans un restaurant situé à Kipé en haute banlieue de Conakry, l’opérateur économique de 42 ans a retrouvé les siens ce 10 Octobre 2017 (…), mais à quel prix ?

Notre reporter qui s’est rendu au domicile des Barry ce mercredi 11 octobre 2017 a jaugé l’état d’esprit qui prévaut dans cette famille. Inaccessible apparemment par les inconnus, ‘’l’ex-otage’’ est tapi quelque part dans la demeure de son père  à l’abri des regards indiscrets. 

Si aucune précision n’a été donnée sur les circonstances de la libération de Djibril Barry, certaines langues anonymes trouvées sur place se sont néanmoins déliées.

‘’ Pratiquement, les forces de sécurité n’y ont pas fait grand-chose (…), ce qui est sûr, la famille a géré toute seule cette situation avec les ravisseurs de notre frère. Mais, l’essentiel était qu’il soit libéré sain et sauf quel que soit le prix à payer’’, nous a confié ce cousin rencontré dans la villa cossue de El hadj Guelguedji.

A la question de savoir si effectivement une rançon a été payée pour libérer Abdoulaye Djibril Barry, le visage de notre interlocuteur de circonstance se fronce.

‘’ Je ne vous dirais pas plus, tout ce que je sais, c’est que notre frère est désormais parmi nous. Ce qui a concouru à sa libération ne peut  être divulgué pour ne pas lui attirer d’autres foudres’’, nous a lancé notre interlocuteur.

Comme on le sait, à chaque libération, la question du payement d'une rançon se pose. Ce cas d’enlèvement n’a pas aussi échappé à cette réalité. Mais les services de police et de la gendarmerie qui ont diligenté les enquêtes ont officiellement indiqué que cette question reste à la discrétion de la famille de l’homme d’affaires El hadj Ousmane Guelguedji.

‘’ Nous ne savons pas grand-chose de ce qui a découlé des négociations entre la famille et les ravisseurs’’ a laissé entendre notre source du côté du Haut Commandement la gendarmerie nationale.

Djibril Barry, fils d’un homme d’affaires, kidnappé par des inconnus il y a environ deux semaines à Kipé a été libéré par ses ravisseurs le mardi 10 octobre 2017. Ces ravisseurs, selon des sources concordantes réclamaient une rançon de 200 mille dollars USD.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 11 octobre 2017 à 19:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi