L’endométriose : un risque d’infertilité chez la femme ?

Facebook icon Twitter icon
Santé

Une maladie encore peu connue par les femmes et le grand public présente des symptômes au moment des règles.
Une maladie très gênante, et souvent diagnostiquée tardivement. Selon les femmes, il y en qui  se tordent de douleur une semaine sur quatre et attendent des années avant d’apprendre qu’elles souffrent d’endométriose.

Et pourtant entre 5 à 10 % des femmes en âge d’avoir des enfants sont touchées par cette maladie, selon une émission télévisée « toute une histoire » diffusée par la chaîne française France2.

Les causes:
L’endométriose se caractérise par la présence anormale de fragments d’endomètre, à l’extérieur de l’utérus. L’endomètre correspond au tissu qui tapisse la cavité utérine. Lorsque ce tissu se développe  à l’extérieur de l’utérus, il ne peut pas être évacué et provoque alors les manifestations de la maladie.
L’endométriose peut être un obstacle à l’écoulement du sang au cours des règles et provoque un  reflux vers les trompes et bouche vers le passage des ovaires ; ce qui est d’une part douloureux en plus ce qui peut compromettre la fécondité.

Les symptômes sont les suivants :

·         Douleur pendant les règles

·         Douleur abdominale basse

·         Douleur pendant les rapports sexuels

·         La présence du sang dans l’urine

·         L’infertilité

.        Fatigue chronique

En cas d’apparition de ses symptômes, il est recommandé de consulter un gynécologue.
Plusieurs traitements sont possibles notamment le traitement hormonal, ou faire recours à la chirurgie pour réduire les implants d’endométriose.

Christine Sogoni Guilavogui
Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 10 octobre 2017 à 10:21

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS