Alpha Condé menace: « J’enverrais des gendarmes et des militaires en forêt si… »

Facebook icon Twitter icon
Visite d'Alpha Condé à Nzérékoré

NZEREKORE- Lors de sa visite à Gouékoué où il a inauguré ce samedi 7 octobre 2017 un centre de santé, le Président Alpha Condé a promis de lutter contre un fléau qui touche les populations de la région forestière. Le Chef de l’Etat a menacé de faire intervenir les forces de l’ordre pour fermer toutes les usines de fabrication d’alcool frelaté.

« Cessez de fabriquer l'alcool frelaté qui détruit nos jeunes et nos familles. Si vous ne cessez pas de vous-mêmes, je serais obligé d'utiliser la force. J'enverrai des gendarmes et militaires pour qu'ils cassent toutes les usines qui fabriquent l'alcool frelaté. C'est un poison pour la population. Alors, je demande aux sages d'agir afin que ce fléau cesse », a menacé Alpha Condé.

Le numéro un guinéen qui a rappelé la mauvaise qualité des aliments que consomment ses compatriotes, a promis de faire installer plusieurs unités industrielles.

« Nous sommes en train d'installer deux usines à Conakry pour la raffinerie parce que l'huile de palme que nous consommons est mal raffinée et ça amène beaucoup de maladies. Quelqu'un est assis, après on vous dit qu'il a un AVC parce qu'on mange mal en Guinée. Alors que nous avons tout, contrairement aux autres pays africains. Nous allons aussi développer des mini-fabrications, de transformation d'huile de palme pour qu'on ait l'huile de palme saine. Il faut qu'on se dise la vérité. Tout ça empoisonne et ça engendre des maladies. Alors que nous avons la possibilité de faire de l'huile plus saine », a souligné Alpha Condé.

A Gouékoué, une sous-préfecture située à 42km de la commune urbaine de Nzérékoré, Alpha Condé a également fait un bref rappel des consequences de l’épidémie d’Ebola qui a frappé son pays.

« La Guinée a souffert de l'épidémie de la maladie à virus Ebola et particulièrement la région forestière. C'est pourquoi, il est extrêmement important que nous fassions tout pour que la Guinée ne connaisse pas de nouveau une autre épidémie. Et c’est la raison pour laquelle, nous sommes en train de construire des centres de santé dans toutes les sous-préfectures de la Guinée. Aujourd'hui, nous avons inauguré le centre de santé de Banakoro, nous sommes maintenant à Gouécké. Et progressivement, nous allons inaugurer des centres de santé dans toutes les autres préfectures parce que nous ne voulons plus que la Guinée souffre d'une autre épidémie comme nous avons souffert de l'épidémie de la maladie à virus Ebola qui a été une très grande épreuve », a promis le Chef de l’Etat guinéen.

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél.: (00224) 628 80 17 43

Créé le Dimanche 08 octobre 2017 à 17:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi