Urgent : l’opposition décide d’aller à l’"affrontement" (vidéo)

Facebook icon Twitter icon
Manifestations de l'opposition
Des leaders de l'opposition guinéenne
Des leaders de l'opposition guinéenne

CONAKRY- L’opposition a décidé de braver l’interdit des autorités de Conakry ! Après une réunion d’urgence tenue cet après-midi à Conakry,  les opposants ont annoncé le maintien de leur marche prévue ce mercredi 04 octobre 17 sur l’autoroute Fidèle Castro.

La journée de ce mercredi sera certainement agitée à Conakry. Malgré l’interdiction des autorités de la marche, l’opposition a décidé d’aller « l’affront ». Cellou Dalein Diallo et ses pairs estiment que les autorités n’ont pas suffisamment motivé leur réponse interdisant la manifestation. Mieux, invoquent les opposants, la réponse à leur courriers d’information, est arrivée seulement à quelques heures de la marche alors que la loi prévoit 48 h avant.

« Malgré que nous ayons déposé les courriers d’information à bonne date au niveau des autorités locales concernées, nous n’avons reçu les réponses que maintenant (…) à moins de 24h du début de la manifestation. C’est une violation grave des dispositions légales dans ce pays car il est prévu d’après le code pénal, lorsqu’on fait un courrier d’information au niveau des autorités locales concernées, la réponse doit parvenir au moins 48 heures avant la manifestation. Et les réponses sont insuffisamment motivées (…) nous sommes dans une situation où nous avons décidé de maintenir la manifestation de demain sur l’itinéraire qui a été retenu, c’est-à-dire de la Tanérie au stade de Bonfi », a annoncé Aboubacar Sylla, le porte-parole de l’opposition à la presse locale après la plénière.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 03 octobre 2017 à 20:12

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi