Tatouage de l'œil : une Canadienne risque de perdre la vue, elle alerte les internautes

Facebook icon Twitter icon
Insolite

Un mannequin de 24 ans vit un véritable enfer depuis qu'elle s'est fait tatouer le blanc de l'oeil droit. Elle témoigne sur Facebook pour sensibiliser le public.

C'est une bien désagréable mésaventure qu'a vécue Catt Gallinger, mannequin de 24 ans originaire de l'Ontario. Début septembre, la Canadienne est allée se faire tatouer le blanc de l'oeil droit en violet. Depuis, elle vit un enfer. Son oeil est dans un état désastreux: il a gonflé, il coule, laisse échapper des larmes mauves et la vision de Catt pourrait bien être altérée de manière permanente.

Selon la jeune femme, qui donne régulièrement de ses nouvelles sur Facebook, ce raté catastrophique est dû «à de l'encre non diluée, à une surinjection et à un manque d'emplacements d'injection» pendant la procédure. Elle explique que les médecins craignent que le matériel utilisé n'était pas stérile.

Après la séance, des larmes violettes s'étaient mise à couler sur la joue de la Canadienne, avant que son oeil n'enfle tellement qu'elle ne pouvait plus l'ouvrir. La malheureuse a enchaîné trois séjours à l'hôpital, a reçu des antibiotiques et doit se mettre tous les jours des gouttes dans l'oeil. Un traitement qui lui a déjà coûté plusieurs centaines de dollars, rapporte globalnews.ca.

«Je veux seulement que les gens soient en santé et informés»

Les médecins qui ont pris en charge Catt craignent que la jeune femme ne continue à avoir la vision brouillée jusqu'à la fin de ses jours, voire même qu'elle perde la vue. Une intervention chirurgicale sera envisagée si les médicaments ne guérissent pas l'oeil du mannequin. Ecoeurée, la jeune femme compte porter plainte. Elle a en outre décidé de médiatiser sa mésaventure pour sensibiliser les personnes qui seraient tentées de se faire tatouer les yeux. Elle leur conseille de bien s'informer, tant sur les procédures et que sur la personne qui doit procéder au tatouage. «Je veux seulement que les gens soient en santé et informés. «S'il vous plaît, ne faites pas la même erreur!», implore-t-elle.

20minutes

Créé le Vendredi 29 septembre 2017 à 21:33

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS