Mise en place du Conseil National des Jeunes : une nouvelle étape franchie…

Facebook icon Twitter icon
Conseil National des Jeunes

CONAKRY-Avant l’étape ultime de la mise en place d’une structure faitière  de la jeunesse guinéenne dans les prochains mois, les rideaux sont tombés ce mardi 26 septembre 2017 sur  l’Atelier  National de validation des textes juridiques du Conseil National des Jeunes de Guinée-CNJ. Après deux jours d’intenses travaux, quelques recommandations  ont été faites, a constaté Africaguinee.com.

Regroupant 170 participants venus des 8 régions du pays et des cinq communes de la capitale  Conakry, la rencontre a permis d’amender les textes afin d’entamer la phase préparatoire de la mise en place de la structure faitière.

Représentant le ministre de la Jeunesse à cette cérémonie de clôture, Marcel Tamba Milimono, Chef de cabinet dudit département  a souligné que cette rencontre est une étape ultime de la phase préparatoire pour la mise en place du CNJ-Guinée.

‘’ A la lumière des résultats auxquels vous êtes parvenus, je reste persuadé que sur le plan individuel chacun de vous est conscient de la responsabilité qui lui incombe et est plus outillé dans la tâche à accomplir et du rôle qu’il aura à jouer pour la réussite effective de tout le reste du processus’’ a-t-il dit avant de souhaiter  que ce processus qui est en train d’être mené par la jeunesse se réalise dans un climat social  et politique favorable.  

‘’En acceptant malgré vos calendriers que nous savons très chargés, de rehausser par cette présence cette cérémonie de clôture, vous donnez la preuve, s’il en était encore besoin, de votre engagement inconditionnel en faveur des Jeunes de notre pays. Au nom de tous ces jeunes pour lesquels vous représentez l’espoir d’une vie meilleure, je vous dis aussi humblement merci’’ s’est félicité le chef de cabinet du ministère de la Jeunesse.

Pour ce cadre, la mission désormais dévolues aux participants est de partager avec leurs mandants, les résultats de cet atelier, mais aussi de sensibiliser les jeunes pour une gestion responsable du processus d’élection des bureaux qui seront mis en place dans les communes, les préfectures, les régions ainsi qu’au niveau national.

Ghislaine Poissonnier, attaché de coopération à l’Ambassade de France en Guinée, invité à cette cérémonie  a mis un accent particulier sur les avantages de la mise en place de cette structure.

‘’Ces statuts et règlements intérieurs vous permettront de vivre de manière démocratique. La création du CNJ-Guinée est récente mais elle est le fruit d’un long processus qui remonte à plus de 10 ans. Je peux dire que c’est une réussite, ce qu’il faut retenir, l’ambassade de France est favorable à la création de ce conseil aux cotés de l’autorité guinéenne, car il faut que l’administration, le gouvernement puissent avoir en face un interlocuteur représentant la jeunesse guinéenne pour que son intérêt soit pris en compte’’ a dit le diplomate français.

Au sortir de cette rencontre, les participants  ont émis plusieurs recommandations dont entre autres la production par le ministère de la Jeunesse des documents finaux de l’atelier et de finaliser le processus de mise en place du Conseil National des Jeunes de Guinée. Et aux jeunes de s‘impliquer activement dans la diffusion des textes juridiques du CNJ-Guinée et de participer activement dans la mise en place des organes de ce conseil.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 27 septembre 2017 à 19:50

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi