Boké : nouveaux affrontements sanglants (encore un mort et de nombreux blessés)…

Facebook icon Twitter icon
Violences à Boké

CONAKRY-La situation reste toujours tendue à Boké ville minière en proie à des violences meurtrières depuis ce mercredi 13 septembre 2017 ! Les émeutes qui se sont poursuivies ce jeudi 14 septembre 2017 ont fait un mort et plusieurs blessés dont certains par balles, a appris Africaguinee.com de sources hospitalières.

« Ce matin on a reçu huit blessés avec un cas de décès. Les sept blessés sont avec nous à l’hôpital. Ce qui fait en tout depuis hier deux morts et une soixantaine de blessés. Parmi eux il y a des blessés par balles, par jet de pierres. Au total nous avons onze cas de blessure par balles dont un mort. Celui est décédé aujourd'hui n’a pas été tué par balles. Il est mort par asphyxie. Il a fait un arrêt cardiovasculaire après avoir inhalé une quantité importante du gaz lacrymogène », a confié à notre rédaction une source hospitalière ayant requis l’anonymat.

Des coups de feu sont toujours entendus dans la ville alors que la détermination des manifestants ne faiblit pas, nous a confié des citoyens basés à Boké. Plusieurs fois joints au téléphone, les autorités administratives n’ont pas voulu se prononcer.

La préfecture de Boké est le théâtre des violences parties d’une coupure de courant dans certains quartiers de cette grande agglomération située au nord-ouest de la Guinée. Cette ville minière où l’exploitation de la bauxite est très florissante, est devenue très instable. En avril dernier, des violences similaires ont fait au moins deux morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112 

Créé le Jeudi 14 septembre 2017 à 19:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS