Situation tendue à Boké : un mort et de nombreux blessés…

Facebook icon Twitter icon
Violences à Boké
Image d'archive violences à Boké
Image d'archive violences à Boké

BOKE-La ville minière de Boké a enregistré ce mercredi 13 septembre 2017 des troubles meurtriers ! Une personne a été tuée par balles dans des échauffourées entre forces de l’ordre et des jeunes manifestants, tandis que de nombreuses autres ont été blessées, a appris Africaguinee.com de sources concordantes. 

Un citoyen basé à Boké joint au téléphone a confirmé la mort d’une personne et a décrit une situation de ville fantôme où toutes les activités sont paralysées dans la ville minière.

« Rien ne va à Boké aujourd’hui. Il n’y a pas de circulation, les lieux de commerce sont restées fermés », a indiqué notre interlocuteur.

Un escadron saccagé

''L'escadron de la gendarmerie a été saccagé, la dotation des gendarmes a été emportée par des pilleurs", explique un autre citoyen qui dit avoir vu au moins quatre gendarmes blessés à l'hôpital régional dont un qui était au comas. 

Réunion d’urgence

Le Préfet de Boké contacté par un journaliste d’Africaguinee.com a indiqué qu’il est en réunion d’urgence avec la notabilité de la ville pour faire ramener le calme dans la ville, sans plus de commentaires.

Cette nouvelle crise est partie d’une réclamation sociale des jeunes qui exigent le rétablissement du courant dans les ménages, alors que la société en charge de la distribution de l’électricité justifie cette pénurie par une panne technique.

Il y a quelques mois des revendications similaires ont causé de nombreux dégâts dans la ville de Boké.

Une dépêche de Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 13 septembre 2017 à 18:01

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS