Sanction de Washington contre Conakry : première réaction du Gouvernement guinéen… (Exclusif)

Facebook icon Twitter icon
Coopération
Damantang Albert Camara, Ministre Porte-Parole du Gouvernement guinéen
Damantang Albert Camara, Ministre Porte-Parole du Gouvernement guinéen

CONAKRY- Le Gouvernement guinéen vient de livrer sa première réaction au sujet de la sanction imposée à la Guinée par les Etats-Unis.

L’ambassade des Etats-Unis à Conakry a annoncé sa décision de mettre un terme à la délivrance des visas B, F, J et M aux officiels guinéens ainsi qu’aux membres de leurs familles proches. Washington justifie cette décision par le « refus » de Conakry d’accéder à sa demande de recevoir tous les ressortissants guinéens jugés illégaux sur le sol américain.

En réaction à cette décision des Etats-Unis, le Gouvernement guinéen par la voix de son porte-parole, Damantang Albert Camara a fait une mise au point : « D’abord il faut dire que ce ne sont pas les voyages officiels qui sont concernés. Depuis le début de cette affaire le Gouvernement guinéen travaille afin que nos relations avec la diplomatie américaine soient régularisées », a indiqué le Ministre Porte-Parole du Gouvernement guinéen qui a été interrogé par un journaliste de notre rédaction.

Conakry ne va pas appliquer la réciprocité face à la sanction imposée par Washington.

« Ce qu’on cherche c’est d’avoir une idée claire pour rétablir la situation », a précisé le Ministre Camara.

Selon le Porte-Parole du Gouvernement guinéen, Conakry n’a jamais refusé de coopérer avec Washington pour le retour des guinéens ayant commis des délits aux Etats-Unis.

« A date, selon le Ministère des Affaires Etrangères, il y a pas une demande d’expulsion de guinéens qui a été refusée », rappelle le Ministre Damatang Albert Camara.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le Mercredi 13 septembre 2017 à 15:57

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi