Guinée : l’UFR de Sidya Touré, le nouvel adversaire d’Alpha Condé ?

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY- Pour la tenue des élections locales avant la fin de cette année, Alpha Condé n’aura pas que Cellou Dalein et ses alliés comme adversaires. L’Union des Forces Républicaines exige à son tour l’application effective des accords politiques qui prévoient entre autres l’organisation des élections locales avant la fin de l’année 2017.

Joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction, Baidy Aribot, le secrétaire exécutif de l’UFR a justifié cette position : « Nous sommes pour le respect des accords politiques. Nous exigeons la tenue des élections locales avant la fin de l’année. Le Bureau exécutif du parti va certainement se réunir pour adopter une position », a indiqué Baidy Aribot.

Malgré sa position de Haut Représentant du Chef de l’Etat, Sidya Touré réaffirme l’appartenance de son parti à l’opposition. L’Union des Forces Républicaines défend une « opposition plurielle » depuis son départ de l’opposition républicaine.

Ce lundi 11 septembre 2017, la Commission électorale nationale indépendante a présenté aux membres du comité de suivi un chronogramme qui pourrait déboucher à la tenue des élections locales au mois de janvier 2018. Le chronogramme prévoit un délai d’exécution des différentes étapes de 120 jours.

A suivre…

 

BAH Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mardi 12 septembre 2017 à 14:09

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi