Salam Sow : « ce qui manque au syli national de Guinée… »

Facebook icon Twitter icon
Interview
Abdoul Salam Sow
Abdoul Salam Sow

CONAKRY-Les réactions ‘’coléreuses’’ ne se sont pas faites attendre au lendemain de la ‘’cuisante’’ défaite du Syli National de Guinée face aux cavaliers Libyens (0-1). Cette renversée synonyme d’élimination aux phases finales de la prochaine Coupe du Monde Russie 2018, reste à travers les gorges des milliers de fans de l’équipe nationale de Guinée. Abdoul Salam Sow, ancien sociétaire du Syli national de Guinée avec à la clé 3 Coupes d’Afrique des Nations et près d’une centaine de sélections dans cette équipe trouve les raisons qui ont poussé à la sortie les poulains de Kanfory Lappé Bangoura.

Dans une interview accordée à notre rédaction, l’ancien professionnel nous livre ici ses sentiments et déduit ce qui a manqué aux porte-drapeaux guinéens dans cette course à la qualification au Mondial Russe.

AFRICAGUINEE.COM: La Guinée vient encore une fois d’être éliminée de la course pour la qualification de la Coupe du Monde. Selon vous qu’est-ce qui a manqué à cette équipe pour passer ce cap ?

ABDOUL SALAM SOW : Il y a un manque de constance (…), je trouve que le syli n’a pas tiré les leçons du match-aller (3-2 ndlr). En menant 2-0, il y avait eu un relâchement, c’est ce qui a continué jusqu’hier. Je trouve cela très dommage puisque sur papier c’était une équipe qui était à la portée du Syli. Maintenant quand on est face à l’adversaire il faut le prouver sur le terrain et gagner (…), c’est ce qui n’a pas été le cas pour notre équipe hier.

Que dites-vous du résultat du match face à un adversaire pourtant à la portée du Syli National de Guinée ?

Ce résultat n’est pas représentatif de l’équipe que nous avons et d’ailleurs l’équipe adverse a gagné le match (1-0) et a fini à 10 contre 11. Il fallait pousser cette équipe libyenne à la faute.

Pourtant il y a assez d’individualités capables de faire la différence dans cette équipe , est-ce là, un manque de technicité de la part du coach guinéen qui n’a pas su imposer un système tactique fiable pour venir à bout de cette équipe Libyenne qui a réussi le hold-up parfait ? 

Certes l’entraineur a ses responsabilités mais les joueurs qui sont sur le terrain se doivent de gagner individuellement leur combat physique avec leurs adversaires directes et gagner les duels ensemble, ce n’est pas facile d’espérer une victoire dans ce genre de comportement. Au terme du match aller, j’avais fait la remarque à certains joueurs par rapport à leur suffisance dans le jeu, il faut tuer le match quand on a des occasions.

Quand vous dites qu’il faut tirer les leçons à qui vous adressez-vous exactement ?

 Il appartient au collectif tout d’abord de tirer les leçons trois jours après le premier match. De mon côté par exemple je n’étais pas très content du match dans sa globalité (…), il y avait assez de failles quand le Syli perdait le ballon et quand on perd le ballon il faut se battre pour le récupérer. Ceci est une des leçons à tirer.  En plus, le coach doit être entouré il a besoin d’un bon entourage afin de tirer l’équipe vers le haut.

Avez-vous un appel à l’endroit des dirigeants ou à tout autre acteur du football guinéen ?

Ce que je dirais aux dirigeants, là où nous les aînés avions échoué, de nous laisser auprès des jeunes pour les aider à franchir ce cap pour atteindre l’objectif escompté. Je sais de quoi je parle parce que j’ai eu d’ailleurs des joueurs qui m’ont dit qu’ils ont besoin de ma modeste contribution auprès d’eux par exemple, il ne faut pas qu’on soit égoïste (...), en tant que grand-frère on leur doit cela.   

Vous n’êtes pas en contact avec les joueurs ?

Pas que nous soyons loin de la Fédération ou autre  (…), nous ne pouvons pas tous y appartenir. Mais ce qui est important c’est d’apporter un peu plus à cette sélection même en n’étant pas là-bas. Le plus important c’est qu’on nous laisse venir auprès de cette équipe et qu’on les entoure. Ces jeunes ont du talent mais il faut les aider au niveau mental pour  tirer les leçons de nos échecs.

 

Entretien réalisé par

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 08 septembre 2017 à 10:07

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi