Le requérant d'asile est... milliardaire

Facebook icon Twitter icon
Etat-Unis

Un richissime homme d'affaires chinois a demandé l'asile politique au pays de l'Oncle Sam.

Un milliardaire chinois en exil, Guo Wengui, qui accuse les dirigeants de son pays de corruption, a demandé l'asile politique aux Etats-Unis, a annoncé son avocat jeudi. Son visa de touriste arrive à expiration cette année.

Egalement connu sous le nom de Miles Kwok, le milliardaire, qui vit à New York, dénonce régulièrement sur Twitter et dans des vidéos la corruption présumée des dirigeants du parti communiste chinois avec l'intention assumée de perturber le déroulement du congrès du PCC, qui débute le 18 octobre.

Cet événement, qui a lieu tous les cinq ans, est un des moments essentiels de la vie politique en Chine et l'occasion d'intenses manoeuvres.

Recherché par Interpol

L'avocat de Guo Wengui a expliqué que son client était désormais considéré comme «un adversaire politique du régime chinois», une situation qui justifie, selon lui, la demande d'asile.

Pour l'instant, l'homme d'affaires n'a fourni que peu d'éléments à l'appui de ses accusations de corruption. Interpol avait émis en avril une «alerte rouge» pour l'arrestation de Guo Wengui à la demande des autorités chinoises qui l'accusent de corruption, fraude et détournement de fonds.

Il est poursuivi devant la justice américaine par plusieurs entreprises et ressortissants chinois pour diffamation.

 

20minutes

Créé le Vendredi 08 septembre 2017 à 9:53

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS