Guinée : le parti de Sidya Touré s’éloigne-t-il du camp d’Alpha Condé ?

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY- L’Union des Forces Républicaines est-elle en train de prendre ses distances vis-à-vis du parti au pouvoir en Guinée ? Au lendemain de la signature de l’accord cadre entre la Guinée et la République de Chine, l’Union des Forces Républicaines a affiché une « prudence » dans l’appréciation de l’acte posé par l’exécutif.

« Nous attendrons que le document nous soit déposé au niveau de l’Assemblée Nationale pour qu’on sache quel est le contenu de l’accord. Les 20 milliards quelle va être le mode de remboursement, la contrepartie que la Guinée doit payer, quels sont les gisements qui sont concernés ? Il faut qu’on ait la réponse à toutes ces questions », a indiqué Baidy Aribot, le Secrétaire exécutif de l’UFR.

Au sein du parti dirigé par l’ancien Premier Ministre Sidya Touré, on ne cache pas son scepticisme. On n’exclue d’ailleurs pas de voter contre cet accord s’il était avéré qu’il n’est pas à l’avantage de la Guinée.

Sidya Touré, le numéro un de l’Union des Forces Républicaines s’est lui-même abstenu de se prononcer sur le contrat entre la Guinée et la Chine.

Ce jeudi 7 septembre 2017, l’UFR et le principal parti d’opposition en Guinée, ont boudé les travaux de l’Assemblée Nationale qui étaient en partie consacrés à la ratification d’une convention avec la Société RUSAL sur le projet Dian-Dian.

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Vendredi 08 septembre 2017 à 17:39

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi