Présidentielle de 2015 en Guinée : l’UFDG a t-elle des regrets ?

Politique
Dr Fodé Oussou Fofana et Cellou Dalein Diallo
Dr Fodé Oussou Fofana et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY- L’Union des Forces Démocratiques de Guinée regrette t-elle sa décision de n’avoir pas porté un recours à la Cour suprême après la publication des résultats de la présidentielle de 2015 ? Alors qu’au Kenya la Cour suprême a créé la surprise en invalidant la présidentielle qui avait donné la victoire au Président sortant Uhuru Kenyata, la principale formation politique d’opposition en Guinée a fait quelques mises au point.

« Nous n’avons aucun regret », a indiqué le Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG qui estime que la décision de la Cour suprême kenyane doit être un cas d’école.

« Nous devons tirer plusieurs enseignements. D’abord c’est une alerte à tous ces Chefs d’Etat qui pensent pouvoir frauder lors des élections pour se maintenir au pouvoir. Ensuite, c’est une invite à la Cour Constitutionnelle guinéenne. Kelefa Sall (Président de la Cour Constitutionnelle, Ndlr) s’est pour le moment montré respectueux des lois de la République, il doit continuer dans ce sens », a souligné le Dr Fofana.

Au Kenya, une nouvelle élection doit être organisée dans les prochains jours. Telle est la décision des juges qui ont estimé que la commission électorale n’a pas organisé les élections conformément à la Constitution. Selon eux, le scrutin a été entaché d’irrégularités.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 03 septembre 2017 à 15:12