Guinée: Pourquoi le Commandant AOB et Fatou Badiar restent en prison?

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Emprisonnés depuis juillet 2011, le Commandant Alpha Oumar Barry (AOB) et Fatou Badiar continuent de croupir en prison à Conakry. Accusés d'être responsables de l'attaque contre la résidence privée du président Alpha Condé, le Commandant AOB et Fatou Badiar sont aujourd'hui oubliés dans leurs cellules de prison.

Pourtant d'autres personnalités comme Bah Oury et Tibou Kamara qui étaient accusés d'être responsables de cette attaque ont bénéficié de la clémence du chef de l'Etat avant de revenir librement à Conakry.

Pour le président de l'institution nationale indépendante des droits humains (INIDH), Mamady Kaba, le Commandant AOB et Fatou Badiar ne sont pas des prisonniers comme les autres.

 « Nous continuons de considérer AOB et Fatou Badiar comme des prisonniers politiques, parce qu'au début ils étaient des prisonniers de droit commun comme tout le monde. Ils ont été jugés mais le fait que certains des co-accusés qui avaient été condamnés à des peines plus lourdes que AOB et Fatou Badiar ont recouvré leur liberté pour la simple raison qu'ils étaient engagés à servir des intérêts politiques du président alors nous considérons que Fatou Badiar et AOB sont en prison pour des raisons politiques parce qu'ils n'ont pas la volonté ou la possibilité de servir les mêmes intérêts politiques", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à nos confrères de l'Indépendant.

A noter que le Commandant AOB  et Fatou Badiar avaient été condamnés respectivement à la réclusion criminelle à perpétuité et 15 ans de réclusion criminelle . Mais la Cour suprême avait cassé ces condamnations dans un arrêt rendu en mars dernier. En attendant une possible grâce présidentielle, ces deux prisonniers attendent toujours un nouveau procès  pour statuer sur leur sort.

Récemment, les proches du Commandant AOB et Fatou Badiar avaient plaidé pour leur libération évoquant des raisons sanitaires pour sauver ces deux prisonniers. Aucune réponse pour l'instant de la part de la justice guinéenne.

A suivre..

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 03 septembre 2017 à 10:57

Facebook icon
Twitter icon
Google icon