L’horreur à Popodra (Labé) : le corps d’une vielle "assassinée" retrouvé sans tête…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions

LABE-Les découvertes macabres se multiplient dans la préfecture de Labé et ses environs. Cette fois c’est dans le secteur Pellel, district de Garky sous-préfecture de Popodara située à près de 20 Km du centre urbain de Labé qu’un corps d’une vielle a été découvert dépourvu de tête. Le corps a été identifié comme étant une vieille femme âgée de 70 ans environs qui se prénomme Diouhè Bhoye Diallo domiciliée dans le village de Pellel où son corps a été retrouvé. Cette découverte macabre angoisse la communauté.

Le président du district de Garky, explique : «  depuis le début de l’histoire des découvertes de corps sans vie, c’est la première fois pour moi de voir un corps sans sa tête. Et puis cette vieille femme quand nous avons vu le corps, elle avait les pieds liés par des cordes. Ce qui explique que c’est un acte criminel. Nous avons saisi toutes les autorités compétentes qui sont venues faire le constat avec nous. C’est en ce moment nous avons vérifié qui manque dans le village parce que nous ne sommes pas nombreux. C’est entre temps que des femmes nous ont fait savoir, la vieille Diouhé Bhoye n’est pas retrouvée, à son domicile. La porte de sa case a été cassée, il  y avait la lumière dans sa chambre, des personnes ont reconnu le corps a travers ses vêtements » a témoigné le président de district.

Amadou Yero Diallo a pour sa part confié que la vieille a été quitté son domicile dans la soirée du jeudi : «  Le voisinage  nous a expliqué qu’elle chauffait de l’eau le jeudi soir c’est à partir de là qu’elle est sortie dans l’intention d’aller dire à quelqu’un, qu’elle devrait se rendre dans un autre village ce vendredi pour présenter des condoléances. Depuis elle n’a plus fait son retour à la maison. Là où le corps est retrouvé, il n’y a pas de sang, dans sa maison défoncée aussi, tout le monde pense à un dépôt de corps là ou il est trouvé. Nous sommes vraiment inquiets aujourd’hui dans ce village », s’inquiète M Diallo.

Interrogé le médecin légiste Amadou Mouctar Diallo, explique qu’il s’agirait d’un dépôt de corps. Selon lui, la scène de crime serait ailleurs.

 «  J’ai été saisi par la gendarmerie de la présence d’un corps sans tête à Popodara. Effectivement sur les lieux, c’est le corps d’une femme d’un âge avancé que nous trouvons sans tête. Nous avons fait l’expertise avant de rendre le corps pour des fins d’inhumation. Le constat est le corps est transporté sur les lieux de découverte la moindre goutte de sang n’est sur les lieux et aucun signe lié à l’assassinat n’est visible sur les lieux », a dit le médecin.

Le sous-préfet de Popodara Aly Konaté nous a confié que les auteurs de ce crime courent toujours et les raisons sont ignorées. Il a aussi expliqué que la victime n’a sur place que deux fils, tous atteints de maladie mentale. L’un est enfermé à la maison, l’autre peut faire plusieurs mois sans venir en famille.

Au moins une dizaine de découvertes macabres sont enregistrées dans la préfecture de Labé et environs depuis le début de l’année.  Aux dernières nouvelles la tête de la victime a été retrouvée enterrer (12h15) non loin des habitations du village.

Alpha Ousmane Bah

Depuis Popodara pour Africaguinee.com

Tel : (00224)657 41 09 69

Créé le Samedi 26 août 2017 à 15:36

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS