Drame en Sierra Léone : plusieurs guinéens parmi les victimes…

Facebook icon Twitter icon
Sinistre en Sierra Léone

FREETOWN-Plusieurs guinéens ont péri dans la gigantesque coulée de boue qui a frappé capitale de la Sierra Léone le lundi 14 août dernier, après de fortes pluies diluviennes.

La situation dramatique survenue au quartier de Regent, au sud de la capitale, Freetown n’a pas épargné les guinéens. Une vingtaine de ressortissants guinéens sont portés disparus, a appris Africaguinee.com de sources diplomatiques.

 « On a malheureusement recensé une vingtaine de disparus qui sont des guinéens », a confié le diplomate guinéen basé à Freetown, Fodé Camara, contacté par notre rédaction.

Le bilan de la catastrophe ne cesse de s’alourdir du jour au lendemain. Au moins 400 victimes ont été recensées jusque-là. Ce jeudi 17 août 2017, 300 personnes ont été enterrées en présence du Président Ernest Bai Koroma et une assistance très émue encore sous le choc. Quelques 600 personnes sont encore portés-disparus.

Les inondations suivies d’un glissement de terrain ont entrainé une gigantesque coulée de boue qui a englouti certaines habitations et emporté d’autres. Une situation qui rend encore plus difficile les travaux des secouristes.

« Sous les gravats il y a encore des corps qui sont engloutis », confie le diplomate, précisant plus loin que dans ces conditions il est difficile d’identifier les corps même si ils sont retrouvés.

« On n’a pas eu de corps formellement identifiés parce qu’à la morgue de l’hôpital Connaught à Freetown, les autorités léonaises ne sont pas parvenues à identifier certains corps qui étaient en état de décomposition avancée », confie l’ambassadeur.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Vendredi 18 août 2017 à 15:25

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi