Guinée : un Ministre de la République traduit en justice…

Justice

CONAKRY-Traduit en justice par l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) le ministre Conseiller chargé de mission à la Présidence, Sanoussy Bantama Sow devra attendre jusqu’en septembre pour répondre des accusations de diffamation.

C’est du moins ce que vient de confier une source proche du dossier  à un journaliste d’Africaguinee.com. « Il avait été convoqué à une date qui a coïncidé  aux vacances judicaires. Donc, on va renouveler la citation à comparaître », confie notre source précisant que la date de la prochaine comparution du ministre Sow pourrait être le 26 septembre prochain.

L’ancien ministre des guinéens de l’Etranger Sanoussy Bantama Sow est poursuivi par l’UFDG qui l’accuse de « diffamation » parce que l’ayant traité de parti terroriste. Malgré cette plainte, le ministre Sow est resté droit dans ses bottes et a maintenu ses propos.

« Je vous promets que Bantama Sow n'ira pas avec un avocat. Je viendrai démontrer que l'UFDG terrorise les guinéens. Je vais sortir des vidéos dans lesquelles les militants de l'UFDG exhibent des coupecoupes, des bâtons et des cailloux, je vais exhiber ces vidéos dans lesquelles des véhicules de la gendarmerie sont incendiés, des policiers et gendarmes sont blessés », a averti M. Sow, dans une récente déclaration au siège du RPG.

Joint au téléphone Maître Salifou Béavogui qui dirige le pool d’avocats qui défend l’UFDG dans cette affaire a promis que ce dossier programmé au Tribunal de Mafanco ira jusqu’au bout.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 17 août 2017 à 15:53