Espagne: attaque terroriste à Barcelone, un suspect retranché

Facebook icon Twitter icon
Terrorisme
Josep LAGO / AFP
Josep LAGO / AFP

Une camionnette a percuté la foule jeudi 17 août sur les Ramblas, l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant plusieurs blessés, a indiqué la police de Catalogne (nord-est). L'administration régionale fait état de deux morts. Un suspect est, selon la police, actuellement retranché dans un bar.

La police a annoncé jeudi 17 août par mégaphones qu'une « attaque terroriste » était « confirmée », après qu'une camionnette a percuté la foule sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant plusieurs blessés, et, selon l'administration régionale, deux morts.

Une source policière affirme qu'un suspect s'est retranché dans un bar. Selon le journal El Periodico cité par l'agence Reuters, ce sont deux hommes armés qui se sont retranchés dans un bar du centre de Barcelone. El Periodico fait état de tirs dans le secteur de La Boqueria. Il n'est pas possible de dire pour l'instant si ces hommes étaient au volant ou dans la fourgonnette. Selon le quotidien El Pais, le conducteur du véhicule s'est enfui à pied, après avoir fauché des dizaines de personnes.

Des blessés ont été emmenés sur des civières vers un grand magasin de la chaine Corte Ingles, apparemment pour recevoir les premiers secours, explique l'AFP. Des policiers demandent aux commerçants à proximité de la collision de laisser entrer les passsants et de baisser les rideaux derrière eux. D'autres agents repoussaient la foule au delà de la grande place de Catalunya, criant « attaque terroriste ».

Les stations de metro et de chemin de fer ont été fermées, ont annoncé sur Twitter les services des urgences de la ville.

« Tout le monde était terrorisé »

« Nous autres dans le café, la seule chose que nous avons vue c'est une avalanche de personnes,raconte un serveur de café de Las Ramblas au micro de RFI. Ils remontaient tous l'avenue de Las Ramblas jusqu'au bout sur la place de la Catalogne à côté d'ici. Les gens fonçaient en renversant les tables et les chaises, tout le monde était terrorisé, les gens pleuraient. Après avoir aidé les gens quelques minutes on a commencé à demander des informations à la police. Il semble que ce soit une fourgonnette blanche qui a foncé sur toutes les personnes qui marchaient sur Las Ramblas. La police m'a dit qu'il y avait plusieurs fusillades dans la ville. Il paraît aussi que sur l'avenue, dans un café qui s'appelle Istanbul, il y a un ou plusieurs terroristes retranchés. Toute la police est devant, mais on ne sait pas ce qu'il se passe. La police a évacué tous les gens qui étaient sur l'avenue et la place de Catalogne. Tout est bouclé. Il ne reste que la police, les ambulances, et nous quelques serveurs pour aider la police en leur donnant de l'eau, et en fournissant une petite aide humanitaire si besoin. »

Un chauffeur de taxi a par ailleurs confié à RFI avoir vu une fourgonette faire des « S » dans la foule pour toucher le maximum de personnes.

« Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d'une camionnette, plusieurs blessés », avait indiqué un peu plus tôt le service de communication des Mossos d'Esquadra, la police catalane.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a fait savoir qu'il était en contact avec tous les services. « La priorité : soigner les blessés des Las Ramblas et faciliter le travail des forces de sécurité ».

C'est la première fois que la ville de Barcelone est ciblée par une attaque terroriste. La course folle d'une voiture ou d'un camion comme arme de terreur renvoie à un mode opératoire déjà utilisé lors d'attentats imputés ou revendiqués par le groupe Etat islamique à Nice, Berlin ou Londres.

 

Source: RFI

Créé le Jeudi 17 août 2017 à 19:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi