Kindia : lancement officiel de la campagne de vaccination contre le virus Ebola à l’hôpital de Rusal

Facebook icon Twitter icon
Santé

KINDIA-La compagnie minière Rusal a lancé ce mercredi 09 août 2017, une campagne d’essai vaccinal contre le virus Ebola. La cérémonie de lancement a eu lieu au centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMES) de Kindia. Elle a réuni plusieurs acteurs guinéens et russes de la santé, a constaté Africaguinee.com.

Le vaccin "GamEvak Kombi'' a été développé par des experts russes de la santé sur ordre du Président la Fédération de la Russie, Vladimir Poutine qui avait été sollicité fin 2014 par le Président guinéen Alpha Condé. Pour le représentant de Rusal en Guinée à cette cérémonie, Pavel Vassiliev, le test post homologation lancé par permettra les guinéens de se protéger contre le virus Ebola.

"Ce n'est par hasard que nous avons choisi ce centre. C’est parce qu'il a enregistré les meilleurs chiffres par rapport à la guérison des gens avec le diagnostic confirmé. Plus de 60% des personnes ont été guéries dans ce centre. Ça me fait beaucoup de plaisir que les gouvernements guinéen et russe aient eu confiance en ce centre pour organiser cette cérémonie. C'est une action hautement humanitaire qui permettra les guinéens de se protéger contre ce virus. Le Président guinéen, dans une de ses interventions a souligné que la fédération de la Russie porte son aide à la Guinée depuis son indépendance. Pour être plus concret je veux dire que dans le cadre de la lutte contre Ebola, comme exemple, la société Rusal a transmis des médicaments à l'hôpital national Donka ainsi qu'au centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux de Kindia. Je veux assurer au Directeur général de l'agence nationale de la sécurité sanitaire et les dirigeants de la région de Kindia que la société Rusal a toujours contribué et va continuer à contribuer ces genres d'actions humanitaires,'' a promis le représentant de Rusal en Guinée.

Tout en félicitant la Fédération de Russie pour ce geste humanitaire, madame la gouverneure  de la région de Kindia a indiqué que le lancement de ce test vaccinal, est un réel motif de satisfaction.

''Se retrouver aujourd'hui dans le contexte de cet essai vaccinal est pour nous autorités et populations, un réel motif de satisfaction. C’est un symbole d'engagement du gouvernement à faire de la santé la priorité des priorités. La mise en place d'une agence nationale de la sécurité sanitaire, est aussi une autre manifestation palpable de la volonté du gouvernement du Pr  Alpha Condé de doter notre pays d'une sentinelle apte à veiller sur la prévention des épidémies dans notre pays. Tous ces actes constituent une excellente stratégie pour se protéger pour un avenir plus serein en matière de lutte contre les épidémies en général. C’est le lieu de remercier la Fédération de Russie qui, à travers cet essai vaccinal en République de Guinée sera pour nous une opportunité d'inscrire le nom de la Guinée dans le livre d'or de la recherche scientifique », a indiqué Madame Camara Hadja Sarangnbè Cissé.

Le chargé d’affaires de l’ambassade de la fédération de  Russie en Guinée a de son côté salué la bonne coopération entre la Guinée la Russie. Selon Serguei BEREZNY, la mise à disposition de ce vaccin permettra de sauver les populations guinéennes mais aussi celles de la sous-région et du monde en cas d’une nouvelle apparition de la maladie à virus Ebola. Il a particulièrement remercié la compagnie Rusal pour sa forte participation pour la réussite de cette vaste campagne.

Le représentant du ministre de la santé à cette cérémonie, le Dr Sakoba Keïta, l'homme qui a dirigé la coordination nationale de lutte contre Ebola, a déclaré que l'implémentation de ce vaccin servira à prévenir la maladie Ebola.  

"C’est une période de joie, comme vous le savez, on a été éprouvé par l'épidémie à virus Ebola pendant près deux ans et demi. Notre souci c'est qu'on ne sait pas quand est-ce l'épidémie peut réapparaitre. Le Congo a eu sa huitième épidémie en avril dernier. Donc nous on est beaucoup intéressé à trouver beaucoup d'armes contre le virus Ebola. Et comme la vaccination va nous aider à prévenir la maladie, le gouvernement guinéen a autorisé les implémentations de ce vaccin dans notre pays pour  avoir des armes efficaces en cas de résurgence pour qu'on puisse endiguer la maladie », affirme le Dr Sakoba Keita, précisant que le vaccin a déjà été testé en Russie.

« Ça été déjà essayé en Russie. Dans la première étape d'abord on a utilisé chez des chimpanzés et il y a eu de l'efficacité. Après ils ont essayé chez 180 russes et ils ont mesuré leurs anticorps (…) on est à la troisième phase en Guinée où on doit essayer chez deux mille personnes. C’est après ça qu'on peut tirer des conclusions crédibles sur le plan scientifique. Après cette phase aussi, il faut passer à l'homologation, on a d'autres scientifiques dans les quatre coins du monde qui doivent analyser tous les rapports techniques.  Ce sont eux qui vont dire que le vaccin est bon ou qu'il n'est pas bon à partir des examens du sang de nos collègues qui ont pris la dose. Et c'est après toutes ces phases qu'on passera à la commercialisation'', a expliqué le Directeur général de l'agence nationale de la sécurité sanitaire qui a salué la Fédération de la Russie pour son soutien à la Guinée dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola.

La cérémonie a été marquée par la vaccination de cinq volontaires. Ces derniers se sont beaucoup réjouis d’avoir pris ce vaccin en toute sécurité. Ils demandent à leurs amis de se faire vacciner car ils se protègeront définitivement contre le virus Ebola et ils connaîtront leur état de santé.

Thierno Sadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 10 août 2017 à 20:56

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS