Ousmane Gaoual : " Les exigences de l’opposition n’ont pas changé…"

Facebook icon Twitter icon
Politique
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY- La position de l’opposition guinéenne n’a pas changé malgré l’évolution de l’actualité du côté de la Commission électorale nationale indépendante. Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo a qualifié de non événement le changement intervenu ce lundi 7 août 2017 à la tête de l’institution électorale.

Pour le député Ousmane Gaoual Diallo, les préoccupations de l’oppositions sont toujours les mêmes.

« Pour nous c’est un non événement. C’est la poursuite des manœuvres de Monsieur Alpha Condé qui cherche à tout prix à contrôler le calendrier électoral. La décision de la Cour Constitutionnelle ne change en rien les préoccupations qui sont les nôtres », a indiqué Ousmane Gaoual Diallo qui a été joint au téléphone par notre rédaction.

Dans son bras de fer avec le pouvoir d’Alpha Condé, l’opposition exige la tenue des élections locales avant la fin de cette année. Avant de mettre fin à leurs manifestations, Cellou Dalein et ses alliés politiques exigent la publication d’un chronogramme de ces élections par la CENI.

« La CENI actuelle est caduque, mais nous nous en tenons au contenu de l’accord politique. C’est pourquoi nous exigeons la tenue des élections locales avant la fin de cette année. Par la suite, il faudra changer cette CENI. La loi sur la CENI doit être sur la table des députés ; Parce que pour le moment elle n’est autre qu’une institution qui est là pour bouffer l’argent des guinéens », a estimé Ousmane Gaoual Diallo.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 08 août 2017 à 12:46

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi