Guinée : Après Tibou Kamara, plusieurs autres collaborateurs d'Alpha Condé visés?

Facebook icon Twitter icon
Justice
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Après Tibou Kamara, ça sera autour de quel autre haut dignitaire de passer devant les juges chargés du dossier du 28 septembre 2009 ? Même si l’on ignore pour le moment leur identité, une source proche du dossier que plusieurs autorités actuelles, civiles et militaires, devraient être entendues par le pool des juges.

Le Ministre guinéen chargé de la justice, Maître Cheick Sako a promis de boucler l’instruction avant la fin de cette année. Le garde des sceaux guinéen a réitéré la semaine dernière l’engagement de la Guinée à organiser très bientôt un procès sur les massacres du 28 septembre 2009.

Du côté des victimes, l’impatience gagne du terrain. Elles réclament la tenue rapide d’un procès. A défaut, elles menacent de se tourner vers la justice internationale.

Dans ce feuilleton judiciaire il manque un témoin clé à Conakry. Moussa Dadis Camara, chef de la transition au moment des faits, se voit encore refuser son retour à Conakry.

Plusieurs hauts responsables de l’armée guinéenne ont déjà été entendus et inculpés dans ce dossier. Il s’agit notamment du Général Maturin Bangoura, actuel Gouverneur de la ville de Conakry, et du Colonel Moussa Thieboro Camara, en charge des services spéciaux et de la lutte contre les crimes organisés. Alors que certains observateurs dénoncent que ces derniers soient toujours en fonction, le Commandant Aboubacar Diakité dit « Toumba » a opté pour le silence. Ses avocats ont déjà saisi le bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale.

Le Colonel Claude Pivi, le Ministre chargé de la sécurité présidentielle est moins présent aux côtés du Chef de l’Etat. Il a été convoqué par la justice pour son rôle présumé dans les massacres du 28 septembre 2009.

Dans ce dossier, la justice guinéenne devra convaincre les plus sceptiques. En affichant son indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif, et surtout en faisant preuve d’impartialité.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 08 août 2017 à 15:10

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi