Cheick Sako se confie : « je suis toujours en guerre avec mes collègues des finances… »

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Le Ministre guinéen de la Justice garde des Sceaux vient de faire une confidence ! Interpelé en conférence de presse sur les problèmes d’infrastructures judiciaires, Cheick Sako n’est pas passé par le dos de la cuillère. Pour donner un budget conséquent au secteur névralgique de la Justice, le garde des Sceaux révèle qu’il est toujours en guerre avec ses collègues des finances et du budget.

« Il y a véritablement des problèmes d’infrastructures dans notre pays. Quand vous allez à Kaloum, Dixinn, Mafanco, on a un peu honte d’être guinéens. Il faut dire les choses par leurs noms. Mais il faut voir aussi d’où nous venons, ça n’excuse pas ce qu’on voit actuellement. Est-ce que vous connaissez le montant du ministère de la Justice en pourcentage ? Depuis que je suis là je me bats pour que ça monte un peu. On a sensibilisé les députés qui m’ont toujours soutenu mais on est toujours au même point. C’est vrai qu’il y a avait Ebola on pouvait comprendre (…) Je suis toujours en guerre avec mes collègues des finances et du budget depuis que je suis à ce ministère.

Après, on ne peut pas me demander de faire l’impossible. Concernant Dixinn, il y a qu’une salle d’audience. Vous trouvez ça normal dans un tribunal aussi névralgique ? On essaie de faire ce qu’on peut avec le peu qu’on a. On est à une étape fragile, on a des problèmes financiers importants dans notre pays, le Gouvernement essaie de faire ce qu’il peut, mais jugez-nous par rapport aux moyens qu’on a et ce qu’on est en train de faire comme réforme. La réforme de la Justice n’est pas comme faire des routes ou des ponts, ça ne se voit pas. Mais pour ceux qui auront une longue vie je vous donne rendez-vous dans cinq ans ou dix ans ».

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 07 août 2017 à 18:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi