CENI: Bakary Fofana n'a pas dit son dernier mot...

Facebook icon Twitter icon
Crise à la CENI

CONAKRY-Dans son bras de fer avec ses collègues de la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui l'ont destitué, Bakary Fofana vient d'obtenir une "petite victoire".

Alors que la rentrée en fonction de maître Salifou Kébé le nouveau Président était prévue ce lundi 7 août, le Président déchu Bakary Fofana a obtenu de la Cour Constitutionnelle "la suspension de toute passation de service à la CENI" jusqu'à ce qu'elle statue au fond sur le recours qu'il a déposé. 

En attendant, la présidence de la CENI sera assurée par le troisième commissaire représentant des organisations de la société civile assisté des deux vice-présidents. Pour plus de détails, merci de lire ci-dessous l'arrêt de la Cour Constitutionnelle. 

Créé le Lundi 07 août 2017 à 23:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi