Guinée : NDI oeuvre pour la transparence des prochaines élections locales…

Facebook icon Twitter icon
Elections locales en Guinée

CONAKRY-Pour promouvoir une bonne gestion et une crédibilité dans le  processus électoral en Guinée, le National Democratic Institute (NDI) en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), a organisé ce lundi 31 juillet 2017, un séminaire sur le renforcement des capacités des partis politiques et la société civile sur une bonne administration des élections en Guinée, a constaté Africaguinee.com.

La crédibilité d’une élection, aux dires de  Vendetta Bernard- Jones,  directrice par intérim du NDI,  repose en grande partie sur la qualité des ressources humaines impliquées dans son organisation que ce soit de manière directe ou indirecte. Selon la sénior Administrative du NDI, l’on peut aussi considérer que la CENI (Commission Nationale Electorale Indépendante), qui est l’organe constitutionnel chargé d’organiser les élections et les referendums en Guinée est comme un iceberg dont les commissaires constituent la partie visible et les partenaires techniques et acteurs électoraux la base, donc la partie essentielle indispensable et incontournable de ce processus.

Pour elle, ‘’le module bridge est le cours de perfectionnement professionnel le plus complet qui existe dans le domaine électoral. Il a été conçu par les administrateurs eux-mêmes forts d’une solide expérience en matière d’élections dans de nombreux pays et dans des contextes différents’’ a expliqué la directrice par intérim du NDI.

Jacques GBONIMI, commissaire de la CENI, qui a présidé l’ouverture de cet atelier  a indiqué que c’est un atout pour la Guinée d’utiliser la méthode BRIDGE pour former les acteurs du processus électorale. 

‘’ La preuve de notre engagement se trouve sur le site de BRIDGE où vous pouvez remarquer qu’il y a trois formations au compte de la Guinée alors que d’autres n’ont qu’une seule et certains n’en n’ont pas du tout. Donc c’est un exploit pour nous de faire ces formations à l’actif des acteurs du processus électoral. Cela va nous aider à gérer facilement le processus des élections locales qui est une élection très compliquée, très difficile parce que ce sont des élections de proximité’’ a lancé le commissaire de la CENI , avant de s’adresser aux participants en les exhortant d’être assidus et de contribuer activement à la réussite de ce cours.

‘’En tant que participants, je voudrais vous inciter et vous exhorter à être assidu, régulier et à participer activement à ce cours. BRIDGE est la formation la plus performante en matière électorale, mais elle a aussi des exigences. Il ne s’agit pas de venir faire acte de présence pour bénéficier d’un certificat qui n’a pas une valeur locale mais plutôt une valeur internationale. BRIDGE couvre plus de 100 pays au monde et le certificat que vous allez recevoir peut vous conduire partout où vous allez quand il s’agit des élections’’ a exhorté Jacques Gbonimi.

Mama Kallas Traoré, participante à ce séminaire a remercié les organisateurs pour  cette approche et se  réjouit  des thèmes qui seront débattus durant les cinq journées.

‘’ Ces thèmes  nous interpelle tous d’ores et déjà puisqu’il fait état du renforcement des capacités des partis politiques et la société civile sur une bonne administration des élections en Guinée. Au sortir de cet atelier, notre rôle sera d’être des agents promoteurs des recommandations qui en découlerons auprès de tous les citoyens’’ a-t-elle promis.

Ce  séminaire de cinq jours (31 juillet-05 Aout) va être mis à profit par le NDI et ses partenaires pour utiliser la méthode bridge afin de permettre aux acteurs impliqués dans ce processus de mieux gérer les futures échéances électorales en vue en Guinée.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mardi 01 août 2017 à 10:06

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS