Justice : Toumba Diakité prend position...

Facebook icon Twitter icon
Justice
Toumba Diakité
Toumba Diakité

CONAKRY-La confrontation qui était prévue entre le commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba et un autre inculpé dans le dossier sur le massacre du 28 septembre 2009 n’a pas eu lieu, a appris Africaguinee.com d’une source proche du dossier.

Le face-à-face qui devait avoir lieu le mardi 18 juillet 2017 s’est heurté au refus des avocats de Toumba Diakité d’y prendre part. Ces derniers campent sur leur position et promettent de ne participer à aucun acte de procédure tant que les conditions de détention de leur client ne sont pas améliorées.

 « La confrontation n’a pas eu lieu parce que les avocats de Toumba Diakité qui ont suspendu leur participation à la procédure ont maintenu leur position », confie une source ayant requis l’anonymat, sans révéler l’identité de la personne qui devait être confrontée à Toumba. 

Ce boycott va-t-il empiéter sur l’évolution de la procédure ? Le 07 juillet dernier, le Procureur Sidy Souleymane Ndiaye a apporté une réponse anticipée sur le scenario présent.

 « Le pool sait qu’il a des obligations envers les avocats de Toumba. Il  va accomplir ces diligences-là. Il appartiendra aux avocats de Toumba de s’associer ou non aux confrontations. Parce que la Loi a tout prévu. Le moment venu, le pool des juges lorsqu’il sera en face d’une situation forcément en tirera les conséquences du droit », expliquait le magistrat.

Le collectif des avocats qui défend les intérêts de l’ancien aide de camp de Dadis Camara dans ce dossier, ont saisi la Cour Pénale Internationale (CPI). Ils dénoncent toujours  les conditions de détention de leur client qu’ils jugent exécrables. La balle est dans le camp de l’administration pénitentiaire ayant la gestion des détenus.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 22 juillet 2017 à 12:00

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi