Cellou Dalein Diallo avertit : « un 3ième mandat sera suicidaire pour Alpha Condé… »

Facebook icon Twitter icon
Affaire 3è mandat

CONAKRY-Pour Cellou Dalein Diallo, Chef de file de l’opposition guinéenne, l’annonce prochaine par Alpha Condé de la modification de la Constitution pour s’offrir un troisième mandat n’est plus qu’une question de temps ! Mais l’ancien Premier Ministre prévient le Chef de l’Etat sur les risques d’une telle aventure qu’il qualifie de « suicidaire ».

S’exprimant lors d’un rassemblement de l’Opposition à Sangoya dans la commune de Matoto, le leader de l’UFDG  s’est montré ferme par rapport à cette question. Devant leurs partisans massivement mobilisé a mis en garde.

« Il (Alpha Condé, ndlr) pense qu’il peut tripatouiller la Constitution, mais là il faut qu’il comprenne que ça ne passera pas ! Ce n’est pas aux urnes qu’il faut exprimer votre refus, c’est dans la rue parce qu’il ne connait que ça. Il est fort dans la magouille, dans la transformation de ces échecs en victoire lors des élections. Il ne faut pas lui laisser le temps. Dès que la chose sera annoncée, il faut que tous les guinéens de toutes les catégories socioprofessionnelles, de toutes les sensibilités politiques se mobilisent. Je suis convaincu que dans même son propre camp personne ou rare plutôt sont ceux qui soutiendraient une initiative de tripatouiller notre constitution », a lancé le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Le refus suspect d’Alpha Condé de clarifier sa position sur la question du troisième mandat alors qu’il est à son dernier quinquennat prévu par la Constitution est largement commenté en Guinée. Son principal opposant l’invite à finir ses mandats et d’éviter de se lancer dans une aventure « suicidaire » de tripatouillage de la Constitution.

« Il a pu s’octroyer dans des conditions que vous connaissez les deux mandats en volant les suffrages du Peuple. Qu’il se contente de ça. S’il tente de tripatouiller la Constitution pour s’octroyer un troisième mandat, ce sera suicidaire pour lui. Il faut qu’il le comprenne. Nous allons le démontrer le 02 août, cette manifestation aura une triple portée : la non application de l’accord, contre la cherté de la vie, l’insécurité, l’insalubrité et la mise en garde contre le tripatouillage de la Constitution. Il faut que ce jour-là  soit un avertissement fort pour Alpha Condé par rapport à la modification de notre constitution (…) On a trop accepté, ce n’est plus possible ! On se lèvera, on défendra notre constitution, la démocratie, la vérité des urnes quelque soit le prix », a prévenu le Chef de file de l’opposition.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112 

Créé le Samedi 22 juillet 2017 à 16:49

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi