Paix et démocratie : le NDI œuvre pour l’implication des jeunes…

Facebook icon Twitter icon
Etat de droit

CONAKRY- Dans sa démarche de consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie en Guinée, le National Democratic Institute (NDI), a organisé une table ronde ce mercredi 19 juillet 2017 sur l’engagement civique des jeunes en faveur de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance locale, a constaté Africaguinee.com.

Perçue comme une force de recours aux fins d’accès ou de maintien au pouvoir, cette jeunesse, selon Vandeta Bernardo Jones,  directrice par intérim du NDI constitue de par sa démographie et sa diversité d’opinions, une masse critique importante pour l’encrage de la démocratie et le renforcement de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques.

 ‘’ Plus les jeunes se désintéressent à la vie politique et à la chose publique, plus les décisions qui concernent leur futur sont prises par d’autres. Ce genre d’espace qui vous est offert ce matin, constitue donc une opportunité à saisir et à mettre à profit. L’objectif de cette table-ronde est de renforcer la participation des jeunes à l’exercice de la démocratie à la base, et à la gestion participative des affaires publiques locales, par la mise en place de mécanismes de communication et de collaboration entre les jeunes et les différents responsables politiques, communaux, administratifs et coutumiers’’ a indiqué la gestionnaire supérieure de l’administration au sein du NDI.

Parmi les intervenants à cette table, le député Habib Baldé  a expliqué que c’est une table ronde qui a été coordonnée par le NDI et le Forum national des jeunes des partis politiques (FONAJEP). Pour le plus jeune député du parlement guinéen, les débats  ont été axés sur deux thèmes. Le premier c’est sur  la citoyenneté et la démocratie et le second thème porte sur la bonne gouvernance dans les collectivités décentralisées.

‘’Comme vous le savez aujourd’hui c’est une actualité qui touche le pays (…), la notion de la citoyenneté, celle de la bonne gouvernance  et la notion de paix et de démocratie. Cette table ronde est très importante pour l’ensemble des jeunes de ce pays. Nous invitons tous les guinéens à cultiver l’esprit citoyen, à cultiver en eux l’esprit civique et à être des acteurs de la bonne gouvernance qui veut dire la transparence dans  la gestion de la chose publique’’ a-t-il déroulé. 

Camara Mohamed DK de l’UFR au sortir de cet atelier  s’est réjoui des thèmes  débattus : ’’ C’est un atelier très important puisqu’on parle de la citoyenneté. Il faut que les jeunes soient à l’avant- garde de la bonne gouvernance. Il faut que l’on sache ce qu’on veut. Nous sommes toujours utilisés pour des intérêts inavoués de la part de certains politiques. Il faut que les jeunes s’impliquent dans ce processus pour comprendre la place qui est la sienne’ ’a soutenu le militant de l’UFR.

En conclusion, Halimatou Baldé, deuxième Vice-président FONAJEP a interpellé tous les citoyens  à être actifs pour faire la promotion de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance pour l’évolution de la Guinée.

‘’ A la fin de cette table-ronde, nous attendons des participants d’être les moteurs pour faire la promotion de la citoyenneté de la paix et de la démocratie’’ a souhaité la jeune professeure d’histoire.  

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Jeudi 20 juillet 2017 à 10:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS