Révélations d’Alpha Condé : « les militaires sont venus me voir lorsque Conté… »

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY-Convaincu d’avoir battu Lansana Conté aux élections présidentielles de 1993, Alpha Condé vient de donner les raisons de sa rétractation. L’actuel Président guinéen confie qu’il ne voulait pas une effusion de sang dans le pays.

"Lorsque j'ai gagné les élections de « 93 », Conté a fait proclamer à 1heure du matin par Gomez qu'il a gagné. Les militaires sont venus me voir et m'ont dit, on a voté pour toi, on est derrière toi refuse. J'ai réfléchi, j'ai dit d'accord mais il va y avoir des morts. Est-ce que je vais prendre la responsabilité en tant qu'intellectuel, prendre le pouvoir en marchant sur des cadavres ? J'ai été voir les sages qui me disaient qu'on ne peut pas avoir le pouvoir sans verser le sang. J'ai dit d'accord, on va se battre vos petits fils ou vos fils vont mourir, après la Guinée va se développer ils ne sont pas là,  vous allez dire que c'est la faute d'Alpha. Donc ça les a fait réfléchir, ils ont dit que j'ai raison et je suis passé dans les mosquées pour dire que je ne suis pas venu pour gouverner des cimetières. Si Conté dit qu'il a gagné, ce n’est rien mais j'ai refusé. Ils ont dit que j'ai gagné et que je dois l’affronter pour prendre le pouvoir. Mais est-ce que je vais prendre le pouvoir dans le sang ? Non !", a articulé le président Condé lors d'une rencontre avec des étudiants à Conakry dimanche dernier.

Candidat malheureux des élections présidentielles de 1993 et de 1998 Alpha Condé a pris sa revanche en 2010 au second tour face à Cellou Dalein Diallo. Il brigue un second et dernier quinquennat qui arrive à terme en 2020.

Thierno Sadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 19 juillet 2017 à 18:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi