Baydi Aribot : ‘’l’UFDG a transporté des militants à Kaloum…’’

Facebook icon Twitter icon
Manifestations
Baydi Aribot
Baydi Aribot

CONAKRY- Le député uninominal de Kaloum a jeté un ‘’discrédit’’ sur le meeting de l’opposition républicaine organisé ce dimanche 16 juillet 2017 au boulevard Telly Diallo au centre-ville !

Alors que le chef de file de l’opposition salue la mobilisation des populations de Kaloum, Baydi Aribot, Secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), a plutôt une vision décalée de la manifestation.

‘’Il faut reconnaitre que la mobilisation  annoncée tambour-battant pour ce meeting n’a pas eu lieu. Ils sont venus avec des militants et ils sont repartis avec eux. Kaloum reste une commune intacte. Ceux qui font des montages ou de fausses images, n’ont qu’à continuer à le faire puisqu’ils se mentent à eux-mêmes. Ceux qui ont organisé ont compris qu’il n’y a pas eu de mobilisation au rendez-vous’’, soutient l’ancien ministre des Sports.

Pour le député Baydi Aribot, des militants ont été transportés pour faire le plein du meeting au boulevard Telly Diallo. ‘’ Ceux qui sont arrivés sont repartis et on a déduit que ce ne sont pas les militants de l’UFDG de Kaloum qui se sont mobilisés mais plutôt ceux transportés. C’est un parti qui s’est spécialisé en transport de militants mobiles hors fief (…), cette stratégie-là est connue sinon il n’y a rien’’, ironise le parlementaire, qui s’est tout de même réjoui du caractère pacifique de cette mobilisation.

‘’ Ils ont le droit quand même de faire des meetings, pas dans ma circonscription seulement, mais partout où ils veulent le faire  en Guinée. Nous ne sommes pas opposés à ce que le droit constitutionnel de chaque parti soit respecté. Je  me réjouis quand même qu’il n’y ait pas eu de violence (…), c’est ce qui était ma préoccupation majeure’’ s’est-il satisfait.

Aux dires de Baidy Aribot, la « crise » qui mine l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), était un danger pour la quiétude des populations du centre-ville de Conakry.

‘’Avec cette discordance de voix au niveau de la base de l’UFDG dans Kaloum, l’on craignait une confrontation. Aujourd’hui ce parti a volé en éclats à travers les propos de son secrétaire fédéral qui contestait l’autorité de son président qui avait signé un document le suspendant. Tout cela démontre que l’UFDG se cherche à Kaloum’’, estime le député.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Dimanche 16 juillet 2017 à 22:55

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi