Être généreux rendrait plus heureux

Facebook icon Twitter icon
Santé

Faire preuve de générosité activerait la zone du cerveau liée à l'altruisme et renforçait la communication avec celle liée au bonheur.

Envie d'être plus heureux ? Il existe une solution toute simple : donner ! La générosité activerait des zones du cerveau liées au bonheur, révèle une étude menée par des neurobiologistes allemands, américains et suisses et publiée dans la revue Nature.

Pour prouver que générosité et sensation de bonheur sont bel et bien reliées dans le cerveau, les auteurs ont mené une expérience, au cours de laquelle ils ont expliqué à 50 volontaires qu'ils allaient recevoir 25 francs suisses, soit environ 23 euros, chaque semaine, pendant un mois. Les participants ont ensuite été répartis en deux groupes : les chercheurs ont demandé à ceux du premier de s'engager à faire profiter de leur argent à d'autres personnes, et à ceux du second de dépenser cette somme pour eux-mêmes. Les participants qui devaient faire preuve de générosité ont déclaré un niveau de bonheur supérieur aux autres.

LA SIMPLE INTENTION DE DONNER SUFFIT

Les volontaires ont ensuite participé à des tests, durant lesquels ils devaient expliquer comment ils avaient envie de dépenser leur argent. Pendant ce temps, les chercheurs observaient l'activité de trois zones de leur cerveau grâce à l'Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) : la première liée à l'altruisme, la seconde au bonheur et la troisième à la prise de décision. Et ce qu'ils ont découvert est surprenant : ces trois zones interagissaient différemment selon que les participants à l'étude s'étaient engagés à faire preuve de générosité ou d'égoïsme. Les chercheurs ont en effet pu observer que la simple intention de donner activait la zone altruiste du cerveau et renforçait la communication avec celle du bonheur. La promesse d'être généreux suffirait donc à être plus heureux !

Mais comment mettre cette générosité en pratique pour en ressentir les bienfaits ? « Vous n'avez pas besoin de devenir faire preuve d'une totale abnégation pour vous sentir plus heureux. Il suffit juste d'être un peu plus généreux », conclut Philippe Tobler, co-auteur de l'étude.

 

Top santé.com

Créé le Jeudi 13 juillet 2017 à 11:07

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS