Makhady Camara avertit l’opposition : « Aucun regroupement politique ne sera accepté à Kaloum… » (Exclusif)

Facebook icon Twitter icon
Meeting de l'opposition à Kaloum
Makhady Camara
Makhady Camara

CONAKRY- Alors que l’opposition républicaine projette d’organiser un meeting géant ce dimanche 16 juillet dans la commune de Kaloum, la présidente de la délégation spéciale de cette circonscription électorale vient de faire une mise en garde. Makhady Camara, sur un ton catégorique, qu’aucun mouvement politique ne sera accepté à Kaloum.

 ‘’ Il n’y aura pas de meeting ce jour (16 juillet, ndlr), c’est vrai que pour le moment je n’ai  rien reçu comme courrier,  et même si je recevais ce papier,  je n’accepterais pas qu’il y  ait un meeting même si c’est dimanche. Là où je n’ai pas accepté de tournoi de football pour la mouvance, ce n’est pas un meeting pour l’opposition que je vais accepter (…). Nous n’accepterons aucun regroupement politique à Kaloum, à moins que ça ne soit un mariage ou un baptême’’ a lancé Madame Bangoura Makhady Camara, en exclusivité au micro d’un reporter d’Africaguinee.com.

La présidente de la délégation spéciale de Kaloum qui abrite le quartier des affaires en Guinée, demande à toutes les entités politiques de sursoir à toute manifestation dans sa zone.

‘’ Au moment où je vous parle, je n’ai pas encore une correspondance dans ce sens et je n’ai pas encore vent de cela. Mais je demande à toutes les organisations politiques de sursoir aux mouvements politiques  dans notre commune. Kaloum est une commune très restreinte, administrative et institutionnelle, donc nous évitons le maximum possible des troubles chez nous. Pour le moment, vraiment, dans la sensibilisation ont dit à tout un chacun de sursoir à toute manifestation politique’’ a-t-elle indiquée.

Et de faire une demande plutôt curieuse à l’endroit de Cellou Dalein Diallo et ses acolytes.

‘’ Même si c’est Dimanche, je voudrais que tout guinéen épargne la commune de Kaloum puisque c’est la commune mère. Ce n’est pas parce que les citoyens de Kaloum sont indifférents sur ce qui se passe sur l’échiquier politique. Mais pour la quiétude du pays et de la capitale Conakry, nous demandons à cette population, de ne pas se mêler puisque que quand c’est ainsi, le pays peut basculer à tout moment dans le chaos.  C’est pourquoi nous, dans notre sensibilisation, nous demandons à tout bon guinéen d’épargner Kaloum de tout mouvement politique. Nous avons même interdit à la mouvance politique d’organiser des tournois sportifs à caractère politique ou des mouvements de soutien. Nous leur avons répondu, que ni la mouvance ni l’opposition n’a le droit d’organiser un mouvement politique dans notre commune. J’ai déjà fait des réquisitions au niveau des gendarmeries et des dispositions sont prises, et contre la mouvance, et contre l’opposition’ ’a averti la présidente de la délégation spéciale de Kaloum. 

Cette déclaration de la première autorité communale de Kaloum sonne comme un avertissement à l’encontre de l’opposition républicaine qui a décidé d’enclencher sa série de manifestations  à partir du 16 juillet 2017 dans la presqu’Île de Kaloum.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 12 juillet 2017 à 17:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi