Velléités de 3è mandat : Alpha Condé franchit un nouveau pas…

Facebook icon Twitter icon
Affaire 3è mandat

CONAKRY- Alors que les spéculations vont bon train sur l'éventualité d'un troisème mandat, Alpha Condé semble franchir un nouveau pas.

Le dirigeant guinéen qui s’exprimait devant une élite de la diaspora africaine en marge du sommet G20 a rappelé aux donneurs de leçons en démocratie que : « vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà ». Une citation universelle du philosophe français du XVIIè siècle Blaise Pascal qu’il a attribué par erreur ou par méconnaissance à Montesquieu, un autre penseur français du 18è siècle. Un tel rappel de part d’un Chef d’Etat dont le mandat arrive à terme en 2020 et qui refuse de révéler ses véritables intentions après cette échéance, est plutôt intrigant. Quand on sait la véritable signification de cette assertion.

« Nous ne voulons plus demander l’avis de la France ou de l’Angleterre pour prendre une décision. C’est pourquoi j’ai dit à Abidjan qu’il faut couper le cordon ombilical. Nous ne voulons plus qu’on nous impose quelque chose. Nous sommes d’accord pour la démocratie qui a des règles universelles. Mais la démocratie en France n’est pas la même en Espagne. Montesquieu disait  vérité en deçà des Pyrénées erreur au-delà. Nous ne voulons plus qu’on nous dicte qu’est-ce que la démocratie. Nous voulons appliquer nous-mêmes les règles universelles de la démocratie », a averti Alpha Condé observant plus loin que la Chancelière Allemande Angela Merkel se dirige vers un quatrième mandat sans que cela ne fasse du bruit.

« Madame Merkel va avoir son quatrième mandat. Qui parle ? Personne ! (…) Nous ne voulons plus que des gens nous dictent ce que nous devons faire. Nous voulons appliquer les règles de la démocratie mais dans nos conditions, les réalités de nos pays. La France n’est pas le Cameroun, la Guinée n’est pas l’Angleterre. La démocratie anglaise est différente de celle de la France. La démocratie française est différente aussi de la démocratie Allemande. Donc, il faut qu’on accepte aussi que les règles démocratiques soient adaptées à chaque cas concret »,  martèle le Président en exercice de l’Union Africaine. 

Son ancien ministre de la communication Alhoussein Makanera Kaké, a indqué ce week-end qu'il est prêt à être le ‘’mouton’’ de sacrifice pour empêcher Alpha Condé de briguer un troisième mandat en Guinée après 2020.

 ‘’ Ils sont en train de jouer avec le feu (…),  parce que prendre une bougie allumée, la mettre dans une cuve d’essence est plus sécurisant que de nous parler de 3ème mandat. Je le dis ici plus haut qu’ailleurs, que je me porte candidat d’être le  gros mouton de sacrifice pour  empêcher Alpha Condé de briguer un troisième mandat en 2020 (…), je me donne en sacrifice. Alpha Condé nous a dit qu’il ne connait pas la Guinée, puisque s’il connaissait ce pays, il ne sera pas tenté par un troisième mandat », a lancé ce week-end l’ancien ministre de la communication. 

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mardi 11 juillet 2017 à 16:16

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi